Société
URL courte
16516
S'abonner

Au Québec, une parachutiste de 30 ans a été gravement blessée après que son parachute ne s’est pas ouvert lors d’un saut. Elle ne doit sa survie qu’aux arbres sur lesquels elle est tombée.

Une femme de 30 ans a survécu par miracle à une chute d’une altitude de 1.500 mètres, après que son parachute ne s’est pas ouvert lors d’un saut, samedi 10 août à Trois-Rivières, au Québec, rapporte CBC.

Au moment de l’accident, elle effectuait un saut seule. Un témoin a indiqué à la radio canadienne que «c’était un miracle» qu’elle ait survécu. En outre, il a affirmé qu’un parachutiste qui saute en solo tombe plus vite que quiconque, ajoutant que ni le parachute principal ni le parachute de secours ne s’étaient ouverts.

La femme est tombée directement sur des arbres qui lui ont sauvé la vie. Pourtant, selon les forces de l’ordre locales, elle est une habituée de ce sport et cumule plusieurs sauts à son actif.

Elle a été transportée à l’hôpital pour que soient soignées ses nombreuses fractures, notamment au niveau de la colonne vertébrale. La police indique toutefois que la moelle épinière n’a pas été touchée. La victime ne souffrira donc pas de paralysie. Son état de santé est maintenant stable.

Le service de police de Trois-Rivières continue de s’entretenir avec différents témoins pour déterminer tous les faits. Pour l’instant, rien n’indique que cette chute soit liée à un motif criminel.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Christophe Castaner annonce le retrait «immédiat» de la grenade GLI-F4
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
Tags:
blessure, Québec, sauts en parachute, parachutes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik