Société
URL courte
318
S'abonner

Les scientifiques estiment que le sommet du mont Kebnekaise en Suède a perdu 24 mètres de hauteur en environ 50 ans en raison du réchauffement climatique, relate The Guardian. Ainsi, c’est un autre pic, désormais plus élevé que son voisin, qui est dorénavant le point culminant du pays.

Le réchauffement climatique continue à inquiéter les scientifiques, notamment, quand ils se trouvent face à des signaux clairs et alarmants comme le mont Kebnekaise en Suède, dont l’un des sommets qui était le plus haut du pays a baissé de 24 mètres en environ 50 ans, rapporte le quotidien britannique The Guardian. Il a ainsi perdu son statut au profit d’un sommet voisin qui est désormais le dépasse de près de 1,2 mètre.

«Nous avons pensé que c'était probablement le cas déjà l'année dernière. Mais malheureusement nos mesures n'étaient pas assez précises. Maintenant nous pouvons dire avec certitude: nous sommes précis à quelques centimètres près», a souligné Gunhild Ninis Rosqvist, professeure de géographie à l'Université de Stockolm et en charge des mesures du glacier, citée par le quotidien.

En outre, elle a tenu à expliquer que, des deux pics du mont Kebnekaise, celui qui abrite le glacier avait toujours été le plus haut. Pourtant, après les mesures faites cette semaine, le second est désormais de 1,2 mètre plus élevé que son voisin.

«Presque tout le retrait a eu lieu au cours des deux dernières décennies, lorsque le glacier a perdu en moyenne un mètre par an», a-t-elle ajouté.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Tags:
réchauffement climatique, nature, Suède, glacier
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook