Société
URL courte
12333
S'abonner

Une vague de thons échoués sur les plages de la communauté autonome espagnole de Murcie a forcé les autorités locales à fermer les plages, en raison des risques sanitaires liés aux poissons, qui pourraient être infectés et donc dangereux pour la santé, rapportent les médias locaux.

Les autorités de la communauté autonome espagnole de Murcie, dans le sud-est de l’Espagne, ont annoncé la fermeture du cordon de sable de La Manga, populaire parmi les touristes, en raison de thons morts échoués sur la plage, relate le quotidien espagnol El Periodico.

Les poissons, élevés dans une ferme piscicole proche de la côte, auraient été tués par la tempête. Ainsi, en raison des dommages causés aux structures de la ferme, un grand nombre de poissons se sont retrouvés en haute mer.

Le département de la Santé de Murcie a mis en garde les habitants contre les risques sanitaires liés à la consommation des thons échoués sur certaines plages de la région, fait savoir le journal, qui se réfère à des sources au sein de l’administration locale.

Selon le département, les poissons morts, qui auraient pu rester en mer jusqu'à trois jours, contiennent probablement des niveaux élevés d’histamine et d’autres substances polluantes. En raison des risques liés à cette situation, les autorités locales ont décidé de fermer les plages.

D’après le quotidien local Verdad, la plupart des poissons se sont échoués dans un état déjà semi-décomposé. La presse locale cite le maire de la ville de San Javier, José Miguel Luengo, qui a déclaré qu’il s'agissait de «centaines de spécimens», dont la plupart pèsent jusqu'à 200 kilogrammes.

Lire aussi:

«Affaire Rafale»: le scandale de trop pour le Parquet national financier?
Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
Un malade du Covid-19 attaqué et volé chez lui par un faux infirmier et ses complices
Tags:
Espagne, poisson, thon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook