Société
URL courte
0 02
S'abonner

À la recherche d'images et de vidéos à caractère sexuel et pornographique, un ancien ingénieur logiciel de Yahoo a plaidé coupable d'avoir piraté les comptes personnels d’environ 6.000 utilisateurs. Il encourt une peine de prison de cinq ans et une amende de 250.000 dollars.

Un ancien informaticien de Yahoo a reconnu avoir utilisé l'accès au réseau interne que son travail lui fournissait pour pirater les mots de passe d’utilisateurs et accéder à environ 6.000 comptes de messagerie, selon un communiqué de presse publié sur le site du département de la Justice des États-Unis.

Il a admis devant le tribunal avoir piraté des comptes d'utilisateurs à la recherche de documents personnels, principalement des photos et des vidéos à caractère sexuel. «[Il, ndlr] a avoué qu’il visait des jeunes femmes, y compris ses propres amis et collègues de travail», indique le communiqué.

Après avoir obtenu l'accès aux boîtes de réception Yahoo, cet informaticien a utilisé les noms d'utilisateur et les mots de passe piratés pour se connecter à Apple iCloud, Facebook, Gmail, DropBox et à d'autres comptes en ligne. Il a ensuite téléchargé photos et vidéos personnelles pour les stocker chez lui sur un disque dur. Lorsque Yahoo a remarqué des activités suspectes sur certains des comptes piratés, l’informaticien a détruit l'ordinateur et le disque dur sur lequel les données se trouvaient.

Le verdict sera prononcé à l’issue d’une audience le 3 février 2020 à San José, en Californie. Il encourt une peine de prison maximale de cinq ans et une amende pouvant atteindre 250.000 dollars. Le prévenu a été libéré contre une caution de 200.000 dollars.

Lire aussi:

Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Tags:
piratage, Yahoo, département américain de la Justice, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook