Société
URL courte
372120
S'abonner

Une enseignante britannique dans une école primaire située près de Londres a été licenciée vendredi 11 octobre après avoir menacé ses élèves juifs d'«envoyer tout le monde dans des chambres à gaz» s'«ils ne finissaient pas leurs devoirs rapidement», indique la presse britannique.

L'école primaire Newberries à Radlett a renvoyé une enseignante à la suite de plaintes de parents et d'élèves. Selon les médias britanniques, dont le Daily Mail et le Sun, l’institutrice aurait fait une remarque antisémite jeudi 10 octobre devant une classe de 28 élèves de 10 ans, dont 11 sont juifs. Selon les parents, elle les a menacés en disant: «Vous feriez mieux de finir vos devoirs rapidement, ou je vous enverrai dans des chambres à gaz

Lorsque l'une des élèves a décidé de répondre à l'enseignante, celle-ci s’est défendue en affirmant que ce n’était qu’une «blague» avant de demander aux enfants de ne rien dire à personne.

Cependant, les élèves en ont informé leurs parents qui ont adressé de nombreux appels téléphoniques et envoyé des messages de colère au directeur en menaçant de changer d’école si cette enseignante n’est pas licenciée.

«L'établissement a indiqué que l'administration traiterait l'affaire sans délai», a prévenu un parent d'élève qui a préféré rester anonyme.

Lire aussi:

Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Navires iraniens en route vers le Venezuela? «Une provocation pour les USA, qui se prennent pour les rois du monde»
Perquisition à l'IHU où officie le professeur Raoult
Tags:
chambre à gaz, Juifs, école primaire, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook