Ecoutez Radio Sputnik
    Une femme

    «La poigne d’Allah est sévère»: une chanteuse s’en prend à ses détracteurs après la fuite de photos de nu

    © CC0 / tombaars
    Société
    URL courte
    402278
    S'abonner

    Après la fuite de ses photos de nu, largement partagées en ligne, la chanteuse pakistanaise Rabi Pirzada a mis de côté ses habituelles tenues colorées pour répondre à ses détracteurs en ligne. Dans une vidéo, cette musulmane déclare prier pour qu’ils soient punis «devant le tribunal d’Allah» et promet de consacrer sa carrière à la religion.

    Au Pakistan, les réseaux sociaux ont été en effervescence suite à la fuite de photos de nu de la pop star Rabi Pirzada. Celle-ci a filmé en vidéo sa réponse.

    Les musulmans qui ont partagé ses photos de nu «seront punis dans cette vie et au-delà parce que la poigne d'Allah est sévère», a déclaré Pirzada. «Ils sont coupables devant le tribunal d’Allah et ils seront punis. Je prie pour que ce genre de personnes soit puni.»

    La chanteuse pop et animatrice de télévision a livré son message vêtu d’une tenue noire et d’un foulard, un vif contraste avec l’image habituelle qu’elle transmet sur les réseaux sociaux, où elle arbore des robes colorées, des bijoux étincelants et des coiffures élaborées. Sur les séquences, elle cite de nombreux versets islamiques, s’effondrant en larmes à plusieurs reprises.

    Elle a déclaré qu’elle avait «désobéi» à Dieu et a réitéré la promesse de consacrer désormais sa vie et sa carrière à la religion.

    Mais même avant la fuite de ces photos, Pirzada jouissait d'une réputation sulfureuse en raison de nombreuses apparitions provocatrices, comme poser entourée d’une ceinture d’explosifs et menacer le Premier ministre indien Narendra Modi.

    Élan de solidarité

    Certaines célébrités locales ont cependant manifesté leur solidarité avec elle sur les réseaux sociaux en publiant leurs propres photos de nu.

    Malisha Heena Khan, actrice afghano-pakistanaise qui réside à Mumbai, a ainsi créé un compte Twitter dans le but de partager certaines de ses photographies érotiques.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    images, fuites, fuite, communauté musulmane, musulmans, Pakistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik