Ecoutez Radio Sputnik
    Le ciel étoilé (image d'illustration)

    Une pluie d’étoiles filantes traversera le ciel ce week-end au plus fort du passage des Léonides

    © AP Photo / Alvaro Barrientos
    Société
    URL courte
    0 60
    S'abonner

    Une pluie d’étoiles filantes, les Léonides, illuminera le ciel dans la nuit du 17 au 18 novembre, au pic d’activité, selon la NASA. Les astronomes prévoient une fréquence d’entre 10 et 15 météores par heure, parmi lesquels certains traverseront le ciel à une vitesse de quelque 70 km/s.

    Les météores observables actuellement près de notre planète atteindra leur densité maximale dans la nuit du 17 au 18 novembre, fait savoir la NASA. Le déplacement du radiant lui-même s’étendra jusqu’au 30 novembre, mais le meilleur moment pour admirer les plus belles pluies d’étoiles filantes, c’est ce week-end.

    Cet événement astronomique provient de la constellation du Lion, d’où la pluie tire son nom de Léonides. Cet essaim est issu de la comète Tempel-Tuttle qui fait le tour du Soleil en 33 ans.

    Les étoiles filantes seront plus visibles après minuit et dans un endroit plutôt sombre, où la pollution lumineuse n’est pas très présente.

    Les météores brillants peuvent aussi être colorés et ils sont rapides, traversant le ciel à la vitesse de 70 kilomètres par seconde.

    Qui plus est, la Lune fera également partie du spectacle des Léonides. En effet, les astronomes avertissent qu’elle brillera si fort qu’elle éclipsera probablement l’éclat de certaines étoiles filantes, détaille Météo Média.

    D’où que vous soyez sur le globe cette nuit du 17 au 18 novembre, le meilleur moment pour observer ce spectacle sera entre minuit et l’aube.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    astronomie, ciel, pluie d'étoiles, étoile
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik