Société
URL courte
3721
S'abonner

Un crocodile mesurant 4,2 mètres a été tué dans une rivière traversant une plantation en Malaisie. Des ossements humains se trouvaient à l’intérieur de l’estomac du reptile, rapporte le site d’information The Star.

Des ossements humains et des restes de vêtements ont été découverts dans l’estomac d’un crocodile de 4,2 mètres, écrit le site d’information The Star. Selon le média, le prédateur a été tué le 7 décembre dans une rivière située au nord de l’État malaisien de Sarawak, lors d’une chasse organisée par la Sarawak Forestry Corporation (Compagnie forestière de Sarawak). Des policiers et des riverains y ont également pris part.

​D’après le chef de la Sarawak Forestry Corporation cité par The Star, les os et les restes de vêtements seraient ceux d’un travailleur de la plantation âgé de 33 ans. Ce dernier a été porté disparu après qu’il est allé récolter des légumes le long de cette rivière.

La chasse a commencé le 29 novembre suite à la découverte de restes humains au bord de la rivière en question. Ceux-ci ressemblaient à des mains et à une poitrine.

Appel à la prudence

Le chef de la compagnie forestière a appelé les riverains à ne pas chasser les crocodiles avec leurs propres moyens mais à alerter les autorités ou à contacter la Sarawak Forestry Corporation.

«Les crocodiles sont très dangereux», a-t-il tenu à souligner, cité par The Star.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Défense russe: al-Nosra a tenté de percer des positions syriennes, des pertes parmi les militaires
La Russie livre à 15 pays de l’Avifavir, son médicament contre le Covid-19
Tags:
ossements, crocodiles, Malaisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook