Société
URL courte
118
S'abonner

La branche canadienne de Walmart a dû présenter ses excuses ce week-end en raison du motif d’un tricot de Noël vendu sur son site. En cause: le père Noël assis devant une table sur laquelle se trouvent trois lignes blanches renvoyant directement à de la cocaïne.

Un tricot de Noël vendu par une société tiers a mis Walmart dans l’embarras, obligeant la compagnie à présenter des excuses à ses clients canadiens.

Sur le site de Walmart Canada, un tricot de Noël au motif particulier a en effet été mis en vente par la compagnie FUN Wear.

Sur ce vêtement destiné à un public adulte avisé se trouve une image du père Noël assis devant une table. Sur celle-ci sont disposées trois lignes blanches renvoyant à de la cocaïne. Il est également inscrit «Profitez de la poudreuse!» («Let it snow!»). 

«Nous savons tous comment la neige fonctionne. C’est blanc, poudreux et la meilleure neige vient tout droit d'Amérique du Sud», annonçait la description sur le site de Walmart et partagée par des internautes. «C'est donc bien une mauvaise nouvelle pour le joyeux luron père Noël, qui vit loin, au pôle Nord.» 

Excuses de Walmart

Après un appel de Global News, ce tricot et d’autres produits de la compagnie FUN Wear ont été retirés du site de Walmart en raison de leur caractère non familial.

«Ces chandails, vendus par un vendeur tiers sur Walmart.ca, ne représentent pas les valeurs de Walmart et n'ont pas leur place sur notre site Web. Nous avons retiré ces produits de notre site marchand. Nous nous excusons pour toute offense involontaire que cela aurait pu causer», a déclaré samedi un porte-parole de Walmart à Global News. 

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
Père Noël, Père Noël, Noël, scandale, Walmart
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook