Société
URL courte
461
S'abonner

Cet ours voleur de voiture -ou du moins y ressemblant fort- a perturbé la circulation dans le parc national de Sequoia, aux États-Unis. Il s’est avancé sur la route, a examiné le véhicule de son choix pour ensuite grimper dessus. Mais le conducteur ne s’est pas laissé démonter.

Un résident à quatre pattes du parc national de Sequoia, en Californie, a pris au dépourvu les automobilistes empruntant une des routes montagneuses de la réserve naturelle. L’ours s’est engagé sur la route, a sélectionné l’un des véhicules et a commencé à l’étudier attentivement, le longeant et mettant les pattes sur le coffre arrière. Cette rencontre inattendue a eu lieu le 12 décembre.

La bête s’est retournée plusieurs fois, comme pour vérifier si elle était surveillée. Le conducteur d’une autre voiture a réussi à filmer ses faits et gestes.

À un moment donné, le plantigrade s’est juché sur le coffre arrière du véhicule, y est resté quelques secondes, mais a vite sauté au sol pour s’éloigner à toutes pattes. Qu’est-ce qui l’a effrayé?

«Mes amis et moi étions sur une route du parc national de Sequoia lorsque nous nous sommes approchés de deux voitures à l’arrêt et nous nous sommes rendus compte qu’il y avait un ours», raconte l’auteur de la vidéo. «Il est passé renifler le véhicule et la fenêtre avant de s’arrêter devant le coffre arrière et de grimper dessus. La voiture a légèrement avancé et l’ours a eu peur et en a sauté à bas.»

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Tags:
Californie, véhicule, États-Unis, ours
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook