Société
URL courte
3281
S'abonner

Un Allemand de 63 ans a oublié son sac empli de cadeaux et de 16.000 euros en liquide sous un arbre. Sa surprise de Noël a constitué en ce qu'il s’est passé ensuite.

Cet Allemand a dû avoir eu une belle surprise de Noël lorsqu'un passant, d'une honnêteté scrupuleuse, lui a rendu son sac à dos qu'il avait oublié sous un arbre. En effet, à l'intérieur se trouvaient des cadeaux mais aussi 16.000 euros en liquide, rapporte l’AFP.

Le passant de 51 ans a alerté la police après avoir trébuché sur le sac, près du centre-ville de Krefeld, dans l'ouest de l'Allemagne, peu avant minuit le soir du réveillon de Noël. Les policiers ont pu rapidement identifier le propriétaire, de 63 ans, auquel ils ont rendu le sac à dos et son précieux contenu.

Récompense refusée

L'homme qui a découvert le sac «a refusé une récompense parce que c'était Noël», a écrit la police de Krefeld sur Facebook. «Il y a vraiment des gens qui font de bonnes actions à Noël».

En Allemagne, toute personne rendant un objet trouvé peut recevoir une récompense basée sur la valeur de l'objet. Dans ce cas, l'homme aurait pu toucher 490 euros s'il avait accepté la récompense.

La publication de la police racontant l'histoire sur Facebook s'est rapidement attiré plus de 1.000 «J’aime» et quelque 180 commentaires, parmi lesquels certains s'interrogeaient sur les raisons poussant quelqu'un à se promener avec une pareille somme en liquide sur lui.

Un porte-parole de la police de Krefeld a expliqué jeudi à l'AFP que bien que ce soit «inhabituel», le propriétaire du sac a dit qu'«il se sentait plus en sécurité» en transportant son argent sur lui.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
«Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs»: propos polémiques de Zemmour sur les mineurs isolés - vidéo
Oubliée dans une voiture, une enfant décède sur le parking de l'hôpital à Cayenne
Tags:
cadeau, Noël, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook