Société
URL courte
5173
S'abonner

Après avoir gagné le concours de beauté, Miss Belgique est revenue sur sa chute qui a fait le buzz lors de la cérémonie. Tout en réfutant l’idée d’un complot, la jeune femme estime que le fameux soutien-gorge s’est accroché à sa robe accidentellement.

L’incident curieux survenu lors du concours de beauté Miss Belgique avec la jeune Flamande Celine Van Ouytsel, qui est tombée et a perdu un soutien-gorge en chemin, a soulevé de nombreuses questions. Cette pièce de lingerie appartenait-elle à la jeune femme? Que s’est-il réellement passé? S’agit-il d’un complot d’une autre candidate qui aurait glissé le sous-vêtement afin de perturber son défilé? Pour Sud Info, la nouvelle Miss Belgique a expliqué cette scène cocasse.

«J’ai glissé et je ne sais pas si c’était mon soutien-gorge», a-t-elle expliqué. Avant d’enchaîner: «J’avais des dentelles, et il [le soutien-gorge, ndlr.] s’est accroché à ma robe… Tout le monde peut tomber dans la vie, et quand tu tombes, tu dois continuer».

En réfléchissant à l’idée d’un éventuel complot, Miss Belgique a réfuté catégoriquement toute tentative de lui nuire: «Non, peut-être que c’était mon soutien-gorge, je suis sûre que non».

Une chute pas comme les autres

La chute de la Flamande de 23 ans Celine Van Ouytsel lors du concours de beauté Miss Belgique, qui s’est déroulé le 11 janvier au Proximus Theater à La Panne, a fait le buzz. La jeune femme a commencé son défilé avec une longue robe. Mais lorsqu’elle a descendu les marches installées sur la scène, elle s’est pris les pieds dans son habit et a trébuché.

​Lorsque la candidate s’est relevée, elle a fait tomber un soutien-gorge qu’elle a abandonné sur scène avant de continuer à marcher tout en souriant.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Tags:
soutiens-gorge, chute, concours de beauté, concours, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook