Société
URL courte
7373
S'abonner

Apprenant que son cocker spaniel anglais âgé de sept ans était atteint d’un cancer très agressif et que le traitement ne le soignait pas, sa propriétaire a décidé de lui organiser une Grande promenade mémorable. Plus de 350 personnes ont rejoint cet événement, relate The Sun.

Une habitante de Belfast, en Irlande du Nord, a voulu organiser une dernière promenade mémorable à son cocker spaniel anglais à qui il a été diagnostiqué une forme agressive de cancer et auquel les vétérinaires ne donnent plus que quelques semaines à vivre. Mais elle ne s’attendait pas à ce que plus de 350 personnes lui répondent qu’elles viendront à l'évènement, relate le quotidien britannique The Sun.

Le chien de 7 ans, baptisé Marley, a soutenu sa maîtresse après la perte tragique de son enfant, la mort de son père, la rupture d'une relation de dix ans et la lutte contre le stress post-traumatique. Ashleigh Murray a ainsi raconté que son fidèle compagnon avait toujours été à ses côtés au cours de ces périodes difficiles.

Et maintenant, Marley a contracté une maladie mortelle. Après que le traitement s’est révélé inefficace, il ne reste à l’animal que quelques semaines à vivre, selon les estimations des vétérinaires.

La dernière promenade d’un cocker

Alors, la propriétaire a décidé d'organiser une dernière balade à Marley. Elle a créé un événement sur Facebook. Tout d'un coup, plus de 350 personnes ont répondu à Mme Murray, exprimant leur volonté de se joindre à eux.

En conséquence, plusieurs centaines d'amoureux des animaux se sont joints à la promenade de Murray et Marley, au Crawfordsburn Country Park. Beaucoup d'entre eux sont venus avec leurs chiens. Ashleigh Murray a été étonnée du nombre de personnes qui ont voulu la soutenir. Elle a également récolté des dons pour un total de près de 600 livres sterlings (soit environ 710 euros) pour une association de protection des animaux.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Mort de Giscard d'Estaing: Macron salue un homme «politique de progrès et de liberté», les hommages se multiplient
Tags:
promenade, morts, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook