Société
URL courte
2312
S'abonner

Les employés de bureau sont surtout exposés à une déviation de la colonne vertébrale. Cela s’explique par la mauvaise position du corps sur le lieu de travail. Pour faire face à ces problèmes, un médecin russe propose de suivre la «règle 90».

La «règle 90» permettra aux personnes qui sont obligées de rester longtemps assises au bureau d’éviter des problèmes de santé, a déclaré à Sputnik le médecin russe Andreï Kabytchkine.

Selon cette règle, le pied reste vertical par rapport au sol et l'angle entre la cuisse et le corps doit être égal à 90 degrés en position assise.

«Pareil pour le fémur et le tibia. C'est-à-dire que l’articulation de genou doit être dirigée vers le sol à un angle de 90 degrés. Le pied doit être également positionné par rapport au sol à un angle de 90 degrés. Cette règle doit être respectée», a affirmé le médecin.

Une position à éviter

En outre, il ne faut pas rester assis les jambes croisées.

«Être assis les jambes croisées est nocif non seulement pour la colonne vertébrale, mais aussi pour les articulations et les veines des membres inférieurs. Il ne faut pas oublier les varices. Dans cette position les veines sont serrées, le flux sanguin est ralenti et les varices se développent. Par la suite, des caillots sanguins peuvent s’y former. Si un caillot sanguin bouge, il peut provoquer de très nombreuses complications», a expliqué le médecin.

Andreï Kabytchkine conseille également de se lever de sa place au moins une fois toute les heures ou deux heures pour faire des déplacements. Selon lui, ils peuvent avoir une incidence positive sur la santé.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
«Je vais tous vous crever»: appelés pour des violences conjugales, des policiers se font tirer dessus
Tags:
médecine, colonne vertébrale, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook