Société
URL courte
216916
S'abonner

Au Mexique, un garçon de 12 ans a déposé son pitbull dans une boîte en carton devant l’entrée d’un refuge. Dans une note laissée près du chiot, il a expliqué qu’il souhaitait le protéger de son père violent. Après la publication de cette histoire touchante sur Facebook, plus de 300 familles ont voulu l’adopter.

Un garçon de 12 ans a abandonné le 13 février son chiot dans une boîte en carton sur le seuil d’un refuge avec une peluche et une note où il expliquait souhaiter le protéger de son père violent.  

C’est le refuge Xollin, situé dans l'État mexicain de Michoacan, qui a trouvé l’animal de compagnie et a fait une publication sur son compte Facebook en racontant cette histoire.  

Une lettre bouleversante

Sur une feuille de papier, le garçon, qui s'est identifié comme Andrés, a indiqué pourquoi il avait laissé son pitbull devant le refuge.

«Je m'appelle Andrés et j'ai 12 ans. Ma mère et moi avons décidé de laisser mon chien entre vos mains, le cachant à mon père parce qu'il songe à le vendre. Mais il le maltraite et le frappe. Un jour, il l'a frappé si fort qu'il s'est blessé à la queue. J'espère que vous pourrez l'aider et prendre soin de lui. Je lui ai laissé un animal en peluche pour qu'il ne m'oublie pas».

Le refuge a souligné que le chiot avait été examiné par le vétérinaire, qui a confirmé que sa queue était bien fracturée et qu’il avait aussi des parasites. Les bénévoles l’ont nommé René et lui cherchent un foyer.

Dès que Xollin a partagé cette histoire sur les réseaux sociaux, plus de 300 demandes d'adoption sont arrivées. Le refuge a précisé qu'il y avait plus de 120 autres animaux en attente de nouvelles familles.

«Si les gens avaient offert leur soutien à tous les autres animaux du refuge, ils auraient déjà été adoptés deux fois. Merci aux quelques personnes qui sont venues au refuge offrir leur aide pour protéger d’autres animaux victimes de maltraitances ou abandonnés dans notre quartier et ses environs», indique le post.

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
Tags:
violences, refuge, Mexique, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook