Société
URL courte
1335
S'abonner

Tous comme les hommes, les animaux domestiques exigent leur dose d’attention de la part de leurs maîtres. Comme ce corgi qui encourage son humain à lui manifester son amour encore et encore. Car il ne peut pas y avoir trop d’affection.

Les chiens sont connus pour être dévoués corps et âme à leurs maîtres. Mais demandent en retour leur part d’affection. Comme ce corgi.

«Loocey, notre Welsh Corgi de six ans, est accro à l’attention. Si elle entend que quelqu'un s’installe sur le canapé, elle court dans toute la maison pour prendre la place à côté et demander des câlins [...]. Si vous vous arrêtez, elle vous rappellera qu'elle mérite tout votre amour avec sa patte jusqu'à ce que vous acceptiez de continuer.»

Ce corgi semble très bien réaliser qu’il est le chouchou à la maison. Alors pourquoi, après l’avoir caressé un peu, le maître s’arrête-t-il? Le toutou l’invite, voire l’incite, à continuer à lui manifester son amour et son attention.

Les chiens, des animaux hypersociables

Il faut dire que les chiens eux-mêmes ne sont pas avares de câlins et que l’expression «être comme chien et chat» n’implique pas obligatoirement de la mésentente. Même si les chats n’apprécient pas toujours.

Un livre récemment paru aux États-Unis affirme d’ailleurs que ce n'est pas l'intelligence des chiens qui les différencie tout particulièrement des autres espèces d’animaux, mais surtout leur «hypersociabilité» et un «instinct grégaire extrême».

«Nos chiens nous donnent énormément et ne demandent pas grand-chose en retour», souligne l'auteur.

Lire aussi:

Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Des chasseurs russes interceptent deux bombardiers américains au-dessus de la mer Noire
Tags:
câlin, Welsh Corgi, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook