Société
URL courte
11662
S'abonner

Une internaute a fait part de sa situation personnelle compliquée sur Reddit. Elle croyait avoir trouvé un partenaire idéal lequel, cependant, ajournait sans cesse le moment d’avoir des relations sexuelles. Elle a fini par découvrir qu’il était transgenre.

Une utilisatrice de Reddit a demandé conseil aux internautes. Elle a en effet rencontré un jeune homme il y a six ou sept mois et celui-ci lui a demandé de minimiser leurs contacts physiques en raison d'un traumatisme personnel.

Ne voulant pas le mettre mal à l'aise, elle le touchait donc seulement quand il le voulait. «Tout était super! Nous avions une alchimie émotionnelle incroyable», raconte-t-elle, en soulignant qu’ils voulaient même avoir des enfants.

Lors de l’épidémie de Covid-19, le couple se voyait rarement car le jeune homme devait beaucoup travailler. Fin mars, elle lui a demandé s'il aimerait qu’elle vienne le rejoindre dans son appartement. Ravi, il a accepté.

«Je ne sais plus comment procéder»

Mais la jeune femme «mourait d'envie» d’avoir des relations sexuelles avec lui et a finalement décidé de le lui dire. Il l'a alors embrassée avant de fondre en larmes.

Après s'être calmé, il a avoué qu'il était transgenre et n’avait pas encore subi d’opération.

Elle n’arrive pas à comprendre ses motivations et est surtout vexée par la question des enfants qu’ils envisageaient d’avoir.

Elle a fini par prendre ses affaires et retourner chez elle. «J'ai pleuré. J'ai trop bu», avoue-t-elle. Il lui a envoyé des SMS auxquels elle a répondu par de manière brève.

«Je ne sais plus comment procéder», a-t-elle écrit dans l’attente de conseils.

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Un gang de voleurs de 4x4 démantelé à Paris, il envoyait ses larcins en Afrique
Tags:
sexe, transgenre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook