Société
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)
17831
S'abonner

Dans un contexte de tensions raciales aux États-Unis, la première chaîne américaine d’information en continu a publié un article expliquant «comment ne pas élever un enfant raciste». L’auteur met en cause le «silence blanc» et incite les familles blanches à parler de racisme avec leurs enfants dès leur plus jeune âge.

Mercredi 3 juin, la chaîne américaine CNN a publié un article sur la manière d’élever un enfant pour qu’il ne devienne pas raciste. L’auteur Jennifer Harvey, qui a écrit un livre sur le sujet, a d’abord rappelé un fait divers qui est survenu fin mai à Central Park, le célèbre parc new-yorkais. Amy Cooper, jeune femme blanche, avait appelé la police en affirmant qu’un homme noir «attentait à sa vie». Ce dernier lui avait simplement demandé de tenir son chien en laisse.

Au vu des protestations «Black Lives Matter» qui touchent depuis plusieurs jours les États-Unis, Mme Harvey invite ses lecteurs à «ne pas élever les Amy Cooper de demain». Elle explique que cette colère n’est pas seulement liée à des interpellations comme celle de George Floyd, mais prospère également grâce au «silence blanc». Dans une société «profondément ségréguée et structurellement organisée comme une hiérarchie raciale» en faveur des Blancs, elle estime que le silence est tout autant une «déclaration sur la race».

Un problème générationnel

«Il y a une épidémie pour laquelle nous ne trouverons peut-être jamais de vaccin: la peur des hommes noirs dans les espaces publics», poursuit-elle. Selon elle, le problème est générationnel, et il convient dès lors d’enseigner le racisme au sein des familles blanches, tout comme les enfants noirs apprennent dès leur plus jeune âge «les dures réalités du racisme et des stratégies pour assurer leur survie».

L’auteur invite donc à «casser le tabou» des discussions sur la race, et à apprendre aux enfants à ne pas rester silencieux lors qu’ils entendent une phrase raciste, même de la part d’un membre de leur famille. «Notre silence apprend à nos enfants que la meilleure réponse au racisme est de détourner les yeux et d’éviter les conflits à tout prix», justifie-t-elle, ajoutant qu’il n’est «jamais trop tôt» pour évoquer ce sujet.

CNN a déjà publié cette semaine un très long article expliquant «comment parler aux enfants des manifestations et du racisme» aux États-Unis. La chaîne vient tout juste de fêter ses 40 ans: sa première diffusion date du 1er juin 1980. Elle a été la première dans le pays à proposer un format d’information en continu, alors que ses rivales ont gardé celui, plus traditionnel, des journaux télévisés à heure fixe.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
Tags:
Black Lives Matter, George Floyd, silence, racisme, enfants, éducation, CNN
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook