Société
URL courte
11264
S'abonner

L’UE interdisant l’accès sur son sol aux ressortissants des États-Unis et du Brésil en raison de la pandémie, ces passeports ont perdu de leur éclat concernant la mobilité internationale, selon Henley & Partners, une société de conseil spécialisée en la matière. Les Japonais restent par contre les grands privilégiés dans cette situation.

Dans la nouvelle réalité d’un monde en proie au Covid-19, la mobilité à l’échelle planétaire change elle aussi. Alors que les Japonais demeurent les grands gagnants en matière de déplacements à l’international, la position notamment des Américains et des Brésiliens s’est dégradée, indique dans un récent communiqué Henley & Partners, société mondiale de conseil en matière de citoyenneté et de résidence. Ce changement est notamment dû à des mesures prises par l’UE en vue de la situation sanitaire dans ces trois pays.

Henley & Partners met régulièrement à jour son Henley Passport Index, un classement des passeports les plus prestigieux considérant la liberté de voyager dans différents pays du monde sans visa, à partir des données fournies par l’Association internationale du transport aérien.

«Bien que cela ne se reflète pas dans le dernier classement, qui ne tient pas compte des interdictions de voyage temporaires de l’UE, il est révélateur de s'intéresser à la liberté de voyage actuelle des détenteurs de passeports autrefois prestigieux», précise le document.

À cause des restrictions européennes

Malgré la levée progressive de restrictions de mobilité des citoyens des pays non-européens, les ressortissants russes, américains et brésiliens sont refusés sur le sol de l’UE. C’est surtout le passeport américain, normalement dans le top-10 et offrant le droit d’accéder à 185 destinations sans visa, qui a beaucoup souffert. Avec l'interdiction européenne, les Américains ont approximativement le même niveau de liberté de voyager que les Uruguayens et les Mexicains, lesquels se classent respectivement 28e et 25e.

Pareil pour le Brésil, figurant à la 19e place du dernier indice, qui est désormais comparable de ce point de vue au Paraguay, qui occupe la 36e position. Il est également à noter que le passeport russe n'a pas bougé dans ce classement: il est toujours  51e, avec 118 destinations accessibles sans visa.

Avec un accès possible à 191 pays, le Japon caracole en tête et Singapour reste deuxième (190).

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Le nombre journalier de nouveaux cas de Covid-19 en France avoisine les 3.000, 241 foyers au total
Tags:
classement, Japon, États-Unis, passeports, voyages, interdiction
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook