Société
URL courte
93416
S'abonner

Romarin ou hibiscus: les colis reçus par de nombreuses personnes au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni ne semblent être que de l’escroquerie «de brossage», selon le département américain de l’Agriculture. Depuis fin juillet, ces paquets mystérieux provenant de Chine préoccupaient la population et les responsables.

Les mystérieux colis avec des graines en provenance de Chine qu’ont reçus des centaines de personnes aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni sont vraisemblablement une escroquerie de «brossage», a fait savoir le département américain de l’Agriculture.

Il a été déclaré dans un communiqué publié le 29 juillet que 14 sortes de graines avaient été identifiées dont du chou, de la menthe, du romarin, de la lavande, de l'hibiscus et de la rose.

Selon ce schéma, un faux acheteur commande des marchandises et indique une fausse adresse en dehors de Chine, reçoit un code de suivi et, après avoir reçu un colis par un destinataire inconnu, rédige un avis positif. 

En règle générale, les propriétaires de magasins en ligne envoient quelque chose de peu coûteux, par exemple des graines, au lieu d'un «vrai» produit. 

Des colis qui rendent perplexes

Depuis fin juillet, les services de l'Agriculture de plusieurs États américains mettaient en garde concernant ces colis suspects, selon l'AFP. Des habitants du Canada et du Royaume-Uni avaient également déclaré en avoir reçu.

Les responsables ont demandé à la population de ne pas semer ces graines et ne pas ouvrir les paquets. 

Le département agricole de l'Ohio avait alors précisé que cela pouvait être «des espèces envahissantes, contenir des herbes nuisibles, introduire des maladies pour les plantes locales ou être dangereux pour le bétail»

Lire aussi:

La Turquie accuse la France de se comporter «comme un caïd» en Méditerranée
Les États-Unis saisissent pour la première fois une cargaison iranienne, en toute illégalité
Un expert met en garde contre une arme américaine qui serait capable de modifier le climat
Tags:
Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Chine, colis, romarin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook