Société
URL courte
Par
1512
S'abonner

«Je pense que j’essayais de perdre du poids trop rapidement et que je ne prenais probablement pas soin de moi»: George Clooney a été transporté à l’hôpital en urgence pour une pancréatite après avoir perdu 12 kilos pour le tournage de Minuit dans l’univers, a-t-il raconté dans un entretien au Mirror le 9 décembre.

Quelques jours avant le tournage de Minuit dans l’univers qui a duré de fin octobre 2019 à début février 2020, l’acteur et réalisateur George Clooney a été hospitalisé en urgence, a-t-il indiqué dans une interview au Mirror.

Il s’est avéré qu’il était atteint d’une pancréatite, une infection du pancréas capable de provoquer la mort. La cause? Il avait perdu 12 kilos d’où ces quelques jours à l’hôpital. 

«Je pense que j’essayais de perdre du poids trop rapidement et que je ne prenais probablement pas soin de moi», dit M.Clooney qui porte aussi la casquette de réalisateur sur ce long-métrage.

«Il m’a fallu quelques semaines pour aller mieux»

Dans Minuit dans l’univers, George Clooney joue un scientifique qui souffre d’un cancer incurable sur une terre décimée.

«Il m’a fallu quelques semaines pour aller mieux et en tant que réalisateur, ce n’est pas si facile parce qu’il faut de l’énergie.»

Tournage sur un glacier

Une partie du tournage s’est déroulé dans l’Arctique, où les conditions étaient assez difficiles:

«Nous étions sur ce glacier en Finlande, ce qui a rendu le travail beaucoup plus complexe. Mais cette expérience m’a certainement aidé pour le personnage. Ce projet est plus important que tout ce que j’ai fait auparavant et c’était un véritable défi. Mais, vous savez, c’était amusant».

Le film sera disponible sur Netflix le 23 décembre.

Lire aussi:

Les Républicains en tête des régionales en France, devant le RN et la gauche, selon des estimations
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Tags:
hôpital, rôle, film, George Clooney
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook