Société
URL courte
Par
11993
S'abonner

Afin de dénoncer la charge de travail accrue pendant la crise sanitaire, aggravant la santé des employés d’Amazon, et l’absence de rémunération conformément à la convention collective, une grève a été lancée en six endroits en Allemagne, indique le syndicat Verdi.

Des employés allemands d’Amazon, dont le patron est l’homme le plus riche au monde, ont lancé une grève pour exprimer leur mécontentement concernant leurs conditions de travail, indique un communiqué du syndicat Verdi.

Ce sont notamment des employés des équipes de nuit à la poste dans six localités à travers tout le pays qui dénoncent une charge de travail accrue.

Les grévistes accusent l’entreprise de «refuser de payer ses employés conformément aux conditions de la convention collective de travail, tout en continuant d’augmenter ses milliards de bénéfices».

La santé collective affectée

Selon Stefanie Benefitberger, membre du conseil fédéral de Verdi, les travailleurs sont exposés à une pression encore plus grande car Amazon fait des promesses de livraison malgré la charge de travail supplémentaire.

«Cela se fait inévitablement au détriment de la santé de la main-d'œuvre, surtout maintenant en conditions de pandémie», a-t-elle affirmé.

Impliquant environ 1.700 participants, la grève devra durer jusqu’au 24 décembre. Elle concerne les villes de Werne, de Rheinberg (toutes deux en Rhénanie du Nord-Westphalie), de Leipzig (Saxe), de Coblence (Rhénanie-Palatinat) et à deux endroits à Bad Hersfeld dans le Hesse.

Lire aussi:

L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
La Russie réagit à son exclusion du groupe d’experts sur le projet lunaire américain
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
Tags:
syndicats, employés, Allemagne, grève, Amazon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook