Société
URL courte
Par
2212219
S'abonner

Alors que le nombre d’infections par le coronavirus dans le monde a dépassé les 78 millions, selon les calculs de l’université John-Hopkins, Bill Gates a estimé qu’au cours du mois suivant, la situation épidémiologique s’aggraverait encore. Pour autant, il pense que le nombre de cas d’infections et de décès commencera à diminuer.

Sur son blog personnel, Bill Gates a fait le bilan de l'année 2020 et s'est dit préoccupé par le fait que, malgré la vaccination, la pandémie ne fera que s'intensifier au cours des prochains mois, selon lui.

«Malheureusement, nous ne sommes toujours pas sortis de l'auberge», a-t-il écrit.

En parlant de l'intensification de la pandémie, le milliardaire s'est inspiré des données obtenues à l'aide de simulations informatiques. Il en conclut que la situation dans le monde va s’aggraver au cours du mois prochain.

«Les simulations informatiques suggèrent que la pandémie pourrait encore empirer au cours du prochain mois ou à peu près. Nous devons également en apprendre davantage sur une nouvelle variante du virus qui est apparue, qui semble se propager plus rapidement mais qui ne semble pas être plus mortelle.»

Vers le retour à la normale

Dans le même temps, Bill Gates a rappelé que le port des masques et la distanciation sociale restaient des outils efficaces pour lutter contre la propagation de l'infection par coronavirus. Les restrictions imposées dans les lieux publics se prolongeront l'année prochaine.

Dans l'ensemble, il estime que le nombre de cas d’infections et de décès commencera à diminuer et que la vie commencera progressivement à retourner à la normale en 2021. Le milliardaire espère que la vaccination devrait atteindre l’échelle mondiale au printemps prochain.

Toutefois, le nombre croissant de personnes qui refusent de se faire vacciner est préoccupant, estime-t-il. Bill Gates a admis qu'il ne comprenait pas les raisons de cette défiance envers la science.

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
épidémie, Covid-19, Bill Gates
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook