Société
URL courte
Par
126
S'abonner

Les victimes d’accidents aériens lors de vols commerciaux ont été plus nombreuses en 2020 que l’année précédente, selon un cabinet d’experts. Fait alarmant, de nombreuses sorties de piste ont été enregistrées.

Plus de personnes ont perdu la vie lors d’accidents de vols commerciaux en 2020 qu’en 2019, rapporte le cabinet de conseil en aviation To70 dans un communiqué. Il y a ainsi eu 40 accidents d’avion, dont cinq mortels en 2020, qui auront coûté la vie à 299 personnes. Contre 257 décès l’année précédente.

Le cabinet précise que le taux d’accidents mortels en 2020 est resté «similaire à la moyenne des 10 dernières années», malgré une diminution significative du trafic aérien. Ce qui met en lumière l’absence de corrélation entre le nombre de vols et le nombre d’accidents.

To70 explique cependant avoir pris en compte dans ses chiffres le crash du Boeing ukrainien abattu non loin de Téhéran en janvier. L’événement, qui avait fait 176 morts, ne devrait pas entrer dans les statistiques officielles en temps normal.

Nombreuses sorties de piste

Si le taux d'accidents en 2020 reste malgré tout faible selon To70, les circonstances de certains d’entre eux sont préoccupantes. Sur les cinq accidents mortels, trois concernent ainsi des sorties de piste.

Le cabinet de conseil appelle à tout mettre en œuvre pour comprendre «le rôle de l’humain et de la technologie» dans ce type de situation et craint que la réduction des vols en 2020 ait un impact sur les performances des pilotes.

«L'année 2020 a vu une diminution significative du trafic mais l'impact sur la performance humaine […] a été important et la perte de compétences est reconnue comme un problème critique pour notre industrie», explique ainsi To70 dans son communiqué.

Le transport aérien a subi de plein fouet la crise sanitaire liée au Covid-19. Les pertes du secteur devraient s’élever à environ 157 milliards de dollars pour 2020, avait déclaré à Reuters le directeur général de l’Association internationale du transport aérien (IATA), fin novembre. Le nombre de passagers est passé de 4,5 milliards en 2019 à 1,8 milliard en 2020, avait-il ajouté.

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
Covid-19, avion, crash d'avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook