Société
URL courte
Par
82311
S'abonner

Deux jeunes sillonnent Marseille pour combattre la pollution lumineuse due aux lumières des magasins. Ils atteignent des interrupteurs situés parfois à plusieurs mètres de hauteur. Les images de leurs acrobaties font le tour des réseaux sociaux.

Les numéros de voltige de deux jeunes à Marseille n’en finissent pas d’étourdir les réseaux sociaux. Une vidéo vue plus de 2 millions de fois sur Twitter, Instagram et Tik Tok, montre en effet deux hommes multipliant les sauts pour atteindre des interrupteurs et éteindre les lumières des magasins, le soir venu.

 

Une initiative à mettre au crédit de Maxime et Yanis, deux acrobates pratiquant le parkour, discipline visant à franchir divers obstacles, souvent en milieu urbain. Leur «petit geste écolo» a surtout pour but de combattre la pollution lumineuse, comme ils l’expliquent à France 3.

«On se sent concernés parce qu’on est jeunes. C’est pour notre futur. On n’est pas des activistes fous furieux, nous on pense à plus tard», déclarent-ils à la chaîne.

La police indulgente

S’ils pratiquent leurs numéros d’équilibristes en soirée, lorsque que les magasins sont fermés et que les rues se vident, les deux acrobates ont cependant déjà été confrontés à la police. La BAC (Brigade anticriminalité) les a notamment surpris entre deux pirouettes. «On a répondu très calmement, on a expliqué qu’on éteignait les lumières», explique Yanis à France 3. Les agents se sont montrés compréhensifs.

Depuis le 1er juillet 2018, les magasins sont tenus d'éteindre leurs enseignes commerciales entre 1 et 6 heures du matin.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
écologie, parkour, acrobatie, Marseille, pollution lumineuse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook