Société
URL courte
Par
0 235
S'abonner

Un conducteur américain a roulé pendant un an et demi sur les voies dédiées au covoiturage grâce à un mannequin des plus réalistes installé sur le siège passager de son véhicule.

Un habitant de Californie qui circulait tout seul à bord d’un gros pick-up Toyota Tacoma a trouvé la solution pour emprunter les files réservées au covoiturage, Ainsi, pour «tromper» le système de surveillance des véhicules censés transporter deux personnes ou plus, il a installé côté passager… un mannequin. Celui-ci ressemblait à s’y méprendre à un homme âgé aux cheveux gris, au visage couvert de rides, portant des lunettes et une casquette du club de baseball Cleveland Indians. Il portait même le désormais incontournable masque sur le visage. Pour faire encore plus vrai, le conducteur avait glissé des lunettes de soleil dans la poche poitrine de la chemise de son «compagnon».

Le pot aux roses a été découvert par un officier de police qui avait arrêté la voiture en raison des vitres latérales teintées, ce qui est illégal. C’est lorsque le conducteur a baissé la vitre pour parler au policier que ce dernier s’est rendu compte que le «passager» était un mannequin.

Nullement déconcertée, la police a relaté l’histoire sur les réseaux sociaux.

«De loin, l'un des meilleurs mannequins que nous ayons jamais vus», constate la police routière de la ville de Baldwin Park.

Avant d’ajouter:

«Au moins, il suivait les directives du CDC [centres américains de contrôle et de prévention des maladies, ndlr] en portant son masque facial.»

«Depuis un an et demi»

Le conducteur a été finalement puni d’une amende de 400 dollars (un peu plus de 330 euros) pour avoir emprunté les voies de covoiturage alors qu’il n’en avait pas le droit.

«Le conducteur n'a pas dit grand-chose, a indiqué l’officier au Daily News. À part ça, il conduisait avec le mannequin depuis un an et demi.»

Le mannequin n’a pas été confisqué étant donné qu’il n’existe pas de loi interdisant d’en transporter dans sa voiture.

Commentant l’histoire auprès du journal, l’officier de police a déclaré que ce cas n’était pas le premier du genre. Certains placent des chaussures et un pantalon en prolongement sur le tableau de bord pour donner l'impression d'un passager qui dort, d’autres installent une poupée dans le siège enfant.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
mannequins, États-Unis, route, covoiturage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook