Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    D'éminents champions olympiques russes briguent le prix Slava

    Sports
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 13 mai. (Par Mikhaïl Smirnov, commentateur sportif de RIA Novosti). Cette année le prix Slava, qui en est à sa troisième édition, sera pour la première fois décerné sur la base des résultats affichés au cours d'une année olympique. C'est la raison pour laquelle ses prétendants dans les dix dénominations sont d'éminents sportifs russes médaillés d'or aux Jeux Olympiques d'Athènes.

    Dans la nomination "Meilleur sportif" la palme sera disputée par le médaillé d'or en lutte gréco-romaine, Khassan Baroev, et le stayer Youri Borzakovski, vainqueur du 800 mètres. Ils auront pour concurrents les champions du monde de patinage artistique et de boxe respectivement Evguéni Pliouchtchenko et Konstantin Tsziou.

    Dans la nomination "Meilleure sportive" le jury aura à choisir entre les championnes du monde de natation synchronisée, Anastassia Davydova et Anastassia Ermakova, la championne olympique de saut à la perche, Ielena Issinbaieva, et la médaillée d'or à Athènes au saut en longueur, Tatiana Lebedieva. A ces sommités olympiques il convient d'ajouter la tenniswoman Anastassia Myskina qui, si elle n'a pas particulièrement brillé en Grèce, a néanmoins remporté les Internationaux de France et la Coupe de la Fédération.

    Dans la nomination "Meilleure équipe masculine" le prix ne devrait pas échapper au quatre de couple russe vainqueur à Athènes. Ses concurrents éventuels pourraient être l'équipe de volley-ball du Lokomotiv Belgorod, champion de l'Euroligue 2004, le team Kamaz-Master, vainqueur du rallye automobile Telefonica Dakar 2004, ainsi que l'équipe russe de bob à quatre, championne d'Europe 2004.

    Le choix sera difficile à faire aussi dans la nomination "Meilleure équipe féminine". Ici le prix sera brigué par les équipes de natation synchronisée, de gymnastique artistique et d'escrime (sabre) championnes olympiques. Mais elles seront sérieusement menacées par la sélection russe de tennis vainqueur de la Coupe de la Fédération, ce qui équivaut au titre de championne du monde.

    Dans la nomination "Meilleur entraîneur" les membres du jury auront l'embarras du choix entre Irina Viner (gymnastique artistique), Valeri Koulitchenko (athlétisme), Tatiana Pokrovskaïa (natation synchronisée) et Chamil Tarpichtchev (tennis).

    Des noms très intéressants sont en lice dans la nomination "Révélation de l'année". Ce sont le champion olympique de cyclisme sur piste Mikhaïl Ighnatiev, le médaillé d'or à Athènes en pentathlon moderne Andreï Moïsseiev, la championne olympique au saut en hauteur Elena Slessarenko, la vainqueur du tournoi de Wimbledon Maria Charapova.

    Dans la nomination "Soif de vaincre" les prétendants au prix Slava sont le médaillé d'argent à Athènes sur 50 kilomètres marche Denis Nijegorodov, le judoka (médaille de bronze à Athènes) Dmitri Nossov, les championnes olympiques membres de la sélection russe de natation synchronisée ainsi que les volleyeuses russes médaillées d'argent aux JO d'Athènes.

    Dans la nomination "Fair Play" le prix pourrait être attribué au cycliste Viatcheslav Ekimov (médaille d'argent à Athènes), au champion olympique 2000 (trampoline) Alexandre Moskalenko, qui avait disputé les JO d'Athènes avec une blessure non guérie, ainsi qu'au gymnaste Alexeï Nemov, qui dans la capitale grecque avait calmé le public mécontent d'une décision des juges.

    Dans la nomination "Surpassement" (handisport) le prix pourrait être attribué au double champion paralympique d'athlétisme Artem Arefiev, au champion paralympique de natation Igor Plotnikov et à la nageuse Olga Sokolova, championne paralympique.

    Enfin, dans la nomination "Légende", cette année la récompense sera remise à la patineuse de vitesse soviétique Lidia Skoblikova, sa seule sextuple championne olympique de l'histoire.

    Le prix a été institué par l'Académie des grandes performances sportives Slava, qui a pour membres des entraîneurs, des sportifs, des personnalités culturelles et scientifique, des journalistes sportifs, 320 personnes au total.

    Lire aussi:

    Aleksandr Maltsev espère voir les duos mixtes de natation synchronisée au programme des JO
    La rivalité USA-Corée du Nord se reporte dans le sport?
    La championne olympique Zagitova réagit aux critiques de la patineuse US pas admise aux JO
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik