Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Le silence de Zidane est d'or pour l'Italie

    Sports
    URL courte
    L'affaire Zidane-Materazzi (16)
    0 0 0

    Zinedine Zidane dispose encore de la journée de mardi pour présenter à la Fédération internationale de football (FIFA) sa "prise de position" par écrit. La commission de la FIFA a laissé au Français une dernière occasion de s'exprimer, cette fois par écrit. Relevons que mercredi dernier, interrogé sur une chaîne de la télévision française, Zidane s'était refusé à citer mot pour mot la phrase injurieuse en raison de son indécence.

    MOSCOU, 18 juillet - RIA Novosti. Zinedine Zidane dispose encore de la journée de mardi pour présenter à la Fédération internationale de football (FIFA) sa "prise de position" par écrit. La commission de la FIFA a laissé au Français une dernière occasion de s'exprimer, cette fois par écrit. Relevons que mercredi dernier, interrogé sur une chaîne de la télévision française, Zidane s'était refusé à citer mot pour mot la phrase injurieuse en raison de son indécence. Le temps montrera si le célèbre footballeur utilisera ou non cette nouvelle opportunité.

    Rappelons qu'à la télévision française Zidane avait reconnu que les propos de Carlo Materazzi avaient concerné sa mère et sa soeur.

    Le N°10 de l'équipe de France avait déclaré être disposé à répondre de son acte devant la commission de discipline de la FIFA, en ajoutant que Materazzi lui aussi devait être sanctionné. "Il faut sanctionner le véritable coupable, et le véritable coupable c'est celui qui s'est livré à la provocation", a indiqué le Français.

    En ce qui concerne le footballeur italien Marco Materazzi, il a déjà exposé sa version des faits devant la commission de la FIFA: vendredi dernier il a été entendu pendant deux heures. A sa sortie du siège de la FIFA, le footballeur s'est refusé à tout commentaire, se bornant à dire que la Commission de discipline de la Fédération internationale de football lui avait interdit de communiquer avec la presse.

    Le porte-parole de la FIFA, Andreas Herren, a confirmé l'information selon laquelle un entretien avait eu lieu avec le footballeur italien. "Une discussion a eu lieu pour savoir ce qui s'était passé (pendant le match), a raconté Andreas Herren sans fournir le moindre commentaire quant à une éventuelle sanction à l'encontre de la sélection italienne et à la date à laquelle une décision sera prise une fois que les résultats de l'enquête seront connus.

    L'enquête de la FIFA a pour but de déterminer si les propos tenus par le défenseur italien étaient diffamatoires, injurieux, racistes ou xénophobes à l'égard de Zidane et de membres de sa famille. Si la FIFA prouve que de tels propos ont bien été tenus, alors la commission de discipline disqualifiera Materazzi et entamera une procédure auprès de la FIFA en vue de priver la sélection italienne de football du titre de championne du monde 2006.

    Zinedine Zidane et Marco Materazzi ont été convoqués le 20 juillet pour une confrontation.

    Dossier:
    L'affaire Zidane-Materazzi (16)

    Lire aussi:

    «La décision du CIO n'affectera pas la préparation de la Coupe du monde», selon la FIFA
    Fifa: le football ne peut pas résoudre les problèmes politiques
    Zidane quitte son poste d’entraîneur du Real Madrid
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik