Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Marat Safin : "J'aurais dû battre Haas en quatre sets"

    Sports
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 7 septembre - RIA Novosti. Marat Safin a été éliminé mercredi en quarts de finale des Internationaux des Etats-Unis par l'Allemand Tommy Haas, tête de série n°14, en cinq sets: 6-4, 3-6, 6-2, 2-6, 6-7 (5-7).

    Après le match, il a déclaré aux journalistes qu'il n'aurait pas dû mener l'affaire jusqu'au cinquième set. "J'avais d'excellentes occasions d'écourter la rencontre. Je suis donc déçu. J'aurais dû gagner le match en quatre sets. Je contrôlais bien le jeu et tout à coup j'ai perdu le fil. Quand même j'ai montré aujourd'hui un très bon jeu mais au moment crucial, j'ai commis des fautes", a-t-il expliqué.

    "Par rapport à ce que j'ai pu faire ces six derniers mois, cette prestation a été excellente. Je n'ai pas eu de chance au tie-break, je n'ai pas pris deux services et c'était la fin du match. Le tie-break, c'est une loterie. Aujourd'hui, la chance était avec Haas", a-t-il ajouté.

    Analysant sa prestation à cet US Open, le joueur russe a souligné que son retour se poursuivait dans la bonne direction. "Au début, je ne pensais même pas pouvoir battre n'importe quel adversaire. Cet été j'avais un jeu déplorable et n'importe qui pouvait me battre sans se forcer. Ici, j'ai battu Nalbandian et Rochus que j'avais toujours redoutés. Bref, je suis satisfait tout compte fait", a dit Safin, cité par le site officiel des compétitions.

    Interrogé par les journalistes sur son genou qui l'avait éloigné pendant longtemps des courts, le tennisman a déclaré : "Tout va très bien. Je bouge sans rien sentir. Si je continue à travailler de cette façon, du point de vue physique et psychologique, je pense que je pourrai retrouver mon ancien niveau très prochainement".

    Lire aussi:

    Équipe allemande de foot en Russie: bonnes conditions et excellent terrain d'entraînement
    Le pouvoir américain sera «sauvé par une perestroïka mondiale»
    Le sélectionneur du Chili impressionné par le stade de Saint-Pétersbourg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik