Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Boxe: Valouïev V.S. Tchagaïev samedi au Porsche-Arena de Stuttgart

    Sports
    URL courte
    0 1 0 0
    MOSCOU, 13 avril - RIA Novosti. Le 14 avril le Russe Nikolaï Valouïev, 33 ans, champion du monde des lourds WBA, défendra son titre face au prétendant obligatoire l'Ouzbek Rouslan Tchagaïev, de cinq ans son cadet.

    Vladimir Khriounov, manager d'Alexandre Povetkine, champion olympique à Athènes, estime que le "Géant russe" devrait prendre le meilleur sur son adversaire grâce à sa plus grande expérience des combats face à des adversaires redoutables.

    "Ces derniers temps Nikolaï a beaucoup progressé sur le plan de sa coordination. Ses cinq derniers combats il les a magistralement remportés face à des boxeurs de qualité, ce qui constitue une expérience inestimable", a dit Vladimir Khriounov.

    "Tchagaïev ne possède pas cette expérience: il n'a pratiquement eu aucun mal à accéder au statut de prétendant officiel à la ceinture mondiale, pour éliminer ses adversaires il ne lui suffisait que de quelques rounds", a indiqué le promoteur russe.

    Danier Ergachev, vice-président de la Fédération ouzbèke de boxe, espère que Rouslan Tchagaïev vaincra Valouïev. Exprimant son avis quant aux avantages initiaux de Valouïev, Ergachev a fait remarquer que malgré la différence de taille (1m85 pour Tchagaïev et 2m13 pour son adversaire) le boxeur ouzbek possède une meilleure technique du combat et est prêt à livrer un combat de 12 rounds". "De plus, pour se préparer il a recouru aux services d'un sparring-partner de haute stature", a indiqué Ergachev.

    Quant à Valouïev, il n'est pas certain que le combat de samedi face à Tchagaïev sera le plus difficile de sa carrière. "Nous ne le saurons que sur le ring, a dit Valouïev lors d'un entraînement open. Cette rencontre ne se distingue en rien de toutes les précédentes. J'aborde toujours les matches en pleine possession de mes moyens".

    Nikolaï Valouïev, qui s'est préparé dans les environs de Berlin, est arrivé lundi à Stuttgart. "Le "Géant russe" a livré et gagné 46 combats dont 32 avant la limite. Rouslan Tchagaïev, surnommé le "Tyson blanc", lui non plus n'a jamais connu la défaite, mais un de ses 23 combats s'est achevé sur un nul suite à une blessure de son adversaire. A 17 reprises Tchagaïev a envoyé son adversaire au tapis pour le compte.

    Lire aussi:

    Les forces sous-marines russes soufflent leur 111e bougie
    Mayweather contre McGregor: ce combat entrera-t-il dans l’histoire?
    Mayweather: McGregor ferait mieux de ne plus boxer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik