Sports
URL courte
7102
S'abonner

Il y a exactement 30 ans, Diego Maradona mettait à genou l'Angleterre. Les deux buts spectaculaires marqués par le numéro 10 de la sélection argentine sont entrés dans l'histoire comme «la main de Dieu» et «le but du siècle». Quant à leur auteur, il sera inscrit à jamais au panthéon du football international.

Le 22 juin 1986, une légende naissait devant les yeux des spectateurs venus assister au match opposant l'Argentine à l'Angleterre à Mexico. A la 51ème minute de jeu des quarts de finale de la Coupe du monde, l'Argentin Diego Armando Maradona envoie de la main le ballon dans les cages de ses adversaires.

L'arbitre, le Tunisien Ali Bennaceur, considère que le but a été marqué avec la tête et le valide, provoquant l'ire des Anglais.

Lors de la conférence de presse à l'issue du match, le footballeur répondra ironiquement que le but a été inscrit «un peu par la tête de Maradona, un peu par la main de Dieu».

A la 54ème minute du même match, Maradona marque le but qui sera élu par la FIFA "but du siècle. L'Argentin prend le ballon au milieu du terrain et dribble plusieurs joueurs anglais avant de crucifier le gardien anglais Peter Shilton.

Le match se termine sur le score de 2 à 1. Mais les victoires ne s'arrêteront pas là pour Maradona et ses coéquipiers: quelques jours plus tard, l'Argentine décrochera sa deuxième Coupe du monde en battant en finale l'Allemagne 3 buts à 2.

Lire aussi:

Saint Maradona veille sur nous, ou le Top-6 des religions les plus étranges
Italie : Maradona venu disputer 37,2 millions d'euros aux services fiscaux
Maradona entraînera la sélection d'Irak
Tags:
match, FIFA, Diego Maradona, Mexique, Argentine, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook