Sports
URL courte
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)
20014
S'abonner

Si l'équipe russe d'athlétisme est suspendue des JO de Rio suite au scandale de dopage, les athlètes pourraient toutefois s'y présenter, en prouvant leur "innocence" et en déposant une requête individuelle, selon la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Quelque 67 athlètes russes déposeront des requêtes de participation individuelles aux Jeux olympiques 2016 de Rio de Janeiro qui débuteront le 5 août prochain, tout en s'adressant au Tribunal arbitral du sport (TAS) afin de prouver leur innocence, a déclaré le ministre russe des Sports Vitali Moutko. 

"Jusqu'à 67 athlètes préparent parallèlement des requêtes de participation individuelles aux Jeux olympiques et des recours au TAS en vue de prouver leur +innocence+", a indiqué M.Moutko sur la chaîne de télévision Match TV. 

Le président de la Fédération russe d’athlétisme Dmitri Chliakhtine a annoncé en amont que sa fédération n'avait d'autre moyen que de préparer un recours au Tribunal arbitral du sport qui siège à Lausanne, en Suisse, suite à la déclaration du président de l'IAAF, Sebastian Coe, prétendant qu'à ce jour un seul athlète russe pourrait être examiné.   

Il a notamment indiqué que si les athlètes russes voulaient se présenter aux JO-2016, ils devaient être "hors système, hors de leur pays, pour que l'on puisse vérifier s'ils sont sains et libres de toute influence maligne". 
 


"Pour le moment il ne s'agit que d'un seul cas", a-t-il affirmé. 

Par ailleurs, l'IAAF signale que les athlètes russes qui participeraient aux JO à titre individuel devraient le faire sous la bannière neutre, celle, par exemple, du Comité international olympique (CIO). 

Aussi, la célèbre perchiste russe Yelena Isinbayeva a-t-elle décidé de porter plainte contre le Conseil de l'IAAF auprès du TAS pour faire valoir son droit de représenter son pays aux JO.  

Le CIO a refusé de suspendre tous les sportifs russes des Jeux olympiques, tout en spécifiant que certains athlètes russes pourraient obtenir individuellement le droit de participer aux JO via une décision de l'IAAF.

Dossier:
Jeux olympiques de Rio de Janeiro (148)

Lire aussi:

Dopage: les athlètes russes interdits de Jeux olympiques
ARD admet qu'elle ne croit pas aux déclarations sur le dopage en Russie
Maria Sharapova va faire appel de sa suspension pour dopage
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
scandale, requête, athéisme, participation, tribunal, athlètes, dopage, JO 2016 de Rio de Janeiro, Fédération russe d'athlétisme (ARAF), Tribunal arbitral du sport (TAS), Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), Comité international olympique (CIO), Dmitri Chliakhtine, Sebastian Coe, Yelena Isinbayeva, Vitali Moutko, Rio de Janeiro, Lausanne, Suisse, Brésil, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook