Sports
URL courte
72363
S'abonner

Les comités nationaux antidopage de 13 pays ont adressé une lettre ouverte au Comité international olympique (CIO) dénonçant la participation des sportifs russes aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

"Le CIO a démontré par ses actions (…) qu'il manque de l'indépendance nécessaire pour empêcher les intérêts commerciaux et politiques d'influencer des décisions difficiles nécessaires pour protéger un sport propre", peut-on lire dans la lettre citée par le Guardian.

La lettre a été signée par les organisations antidopage de 14 pays: les Etats-Unis, l'Allemagne, l'Autriche, le Canada, le Danemark, la Finlande, le Japon, la Norvège, la Nouvelle Zélande, les Pays-Bas, la Pologne, la Suède et la Suisse.

Le Comité exécutif du CIO a chargé une commission spéciale composée de trois membres d'autoriser ou non la participation des sportifs russes aux Jeux olympiques 2016 de Rio, a déclaré dimanche le porte-parole du CIO Mark Adams. La décision définitive sera annoncée avant le 5 août, la date de la cérémonie d'ouverture des JO à Rio de Janeiro.

Le 24 juillet, le CIO a pris la décision de ne pas exclure la sélection russe des Jeux olympiques de Rio, chargeant les fédérations internationales de repêcher les sportifs qui ne sont pas impliqués dans le scandale de dopage.

Lire aussi:

L'équipe russe d'haltérophilie suspendue pour les JO de Rio
JO de Rio: le Kremlin salue la décision du CIO
Ban Ki-moon proclame la trêve olympique pour les JO de Rio
266 sportifs russes admis aux JO de Rio
Tags:
dénonciation, athlètes, JO 2016 de Rio de Janeiro, Comité international olympique (CIO), Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook