Ecoutez Radio Sputnik
    Logo des Jeux paralympiques à Sotchi

    Le Tribunal fédéral suisse maintient l'exclusion des paralympiens russes

    © Sputnik. Alexey Filippov
    Sports
    URL courte
    Les Russes exclus des Jeux paralympiques de Rio (50)
    13859630

    Le Tribunal fédéral suisse a maintenu la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) d'exclure les Russes des Jeux paralympiques 2016 de Rio.

    Le Tribunal fédéral de Suisse a rejeté mercredi l'appel du Comité paralympique de Russie contre la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) d'interdire aux sportifs russes de participer aux Jeux paralympiques 2016 de Rio de Janeiro.

    "Le Tribunal fédéral rejette la requête du Comité paralympique russe tendant au prononcé de mesures provisionnelles devant permettre aux athlètes russes de participer aux Jeux paralympiques de Rio", a indiqué le tribunal dans un communiqué.

    Le Comité international paralympique (CIP) a interdit le 7 août la participation des athlètes russes aux Jeux de Rio (7-18 septembre) suite à la publication le 18 juillet d'un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA).

    Cette décision était d'autant plus inattendue que le Comité international olympique (CIO) avait antérieurement permis aux sportifs russes de participer aux Jeux olympiques de Rio au Brésil, à l'exception de ceux qui avaient été par le passé sanctionnés pour dopage.

    Le 23 août, le Tribunal arbitral du sport a rejeté l'appel déposé par le Comité paralympique russe contre la décision rendue par le CIP.


    Dossier:
    Les Russes exclus des Jeux paralympiques de Rio (50)

    Lire aussi:

    La Russie conteste l'exclusion de ses paralympiens auprès du tribunal suisse
    Des licences de paralympiens russes exclus données… à des Américains
    La Russie suspendue des Jeux paralympiques de 2018
    Tags:
    paralympiens, appel, jugement, exclusion, dopage, Jeux paralympiques 2016 de Rio de Janeiro, Tribunal fédéral suisse, Suisse, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik