Sports
URL courte
164
S'abonner

The International, le tournoi d’e-sport développé sur la base du jeu vidéo Dota 2 et doté de 24 M USD, arrive bientôt à sa phase finale. Dès avant le stade des demi-finales, le tournoi a réservé plusieurs surprises: les Américains donnés favoris se sont arrêtés avant les demies, alors que les Chinois et les équipes russo-ukrainiennes sont en tête!

La Chine et les équipes comprenant des joueurs russes et chinois sont actuellement considérées comme les favoris de la 7ème édition du championnat The International (TI7) sur Dota 2, l'un des principaux tournois du monde d'eSport, qui se déroule à Seattle, aux États-Unis.

Selon les analystes, le tournoi The International avait jusqu'ici une particularité: les Chinois n'y triomphaient que les années paires, alors que les années impaires apportaient la victoire aux participants d'autres régions du monde. Cette année, tout a changé: quatre des cinq équipes chinoises sont toujours en lice pour le prix principal de 10 millions de dollars. Et trois d'entre elles se trouvent dans la partie haute du tableau, Invictus Gaming, LGD.Forever Young (LFD.FY) et NewBee. Ces deux dernières sont données favorites.

Equipe LGD.FY
© Photo / Service de presse ESforce
Equipe LGD.FY

Une équipe russo-ukrainienne, Virtus.Pro (VP), est aussi proche de la victoire, d'après les bookmakers. Les «Ours» ont aisément battu les Chinois de l'équipe LGD en quarts de finale et affronteront leurs compatriotes de LGD.FY en demies. Ces derniers mois, VP ont bien joué contre les Chinois.

LGD.Forever Young
© Photo / Service de presse ESforce
LGD.Forever Young

Par ailleurs, la stratégie de LGD.FY a toujours posé des problèmes aux joueurs de Virtus.Pro.

Virtus.Pro
© Photo / Service de presse ESforce
Virtus.Pro

Team Empire, une autre équipe comprenant trois Russes et deux Ukrainiens, a créé la plus grande surprise au championnat TI7 en éliminant les favoris d'Evil Geniuses, alors que les spécialistes la considéraient comme un outsider du tournoi.

Roman Resolut1on Fominok, membre de l'équipe Team Empire de Dota 2
© Photo / Service de presse ESforce
Roman Resolut1on Fominok, membre de l'équipe Team Empire de Dota 2

L'équipe américaine Evil Geniuses, considérée avant le tournoi comme l'un des principaux préténdants à la victoire, n'a pu accéder aux demi-finales. Elle s'est d'abord inclinée devant les Chinois de NewBee, étant ainsi reléguée dans la partie basse du tableau des play-offs. La deuxième défaite face à Team Empire signifiait l'élimination pour les Américains. Evil Geniuses est devenue la première équipe dans l'histoire de Dota 2 à ne pas accéder aux Top-8 alors qu'elle était classée au Top-4 par les bookmakers.

Evil Geniuses
© Photo / Capture d'écran/ championnat TI7
Evil Geniuses

Une autre équipe forte, Team Secret, qui devait gagner au moins un million de dollars au championnat de Seattle, d'après les sites de paris sportifs, quitte aussi le tournoi avec seulement 360.000 dollars pour ses 9-12 places.

The International est l'un des plus prestigieux tournois annuels d'eSport développé sur la base du jeu vidéo Dota 2, mais aussi celui à la dotation la plus importante. Cette année, il est doté de presque 24 millions de dollars. Le tournoi est organisé par Valve Corporation qui édite également le jeu. La première édition du tournoi a réuni les 16 meilleures équipes de Dota 2 en 2011 à Cologne, en Allemagne, lors de la Gamescom. Depuis 2012, le tournoi se déroule au stade Key Arena de Seattle capable d'accueillir plus de 15.000 spectateurs.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Mort de Giscard d'Estaing: Macron salue un homme «politique de progrès et de liberté», les hommages se multiplient
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Tags:
Seattle, eSport, championnat, Dota 2, The International (championnat d'eSport), Evil Geniuses, Team Empire (équipe Dota 2), NewBee, LGD.Forever Young (LGD.FY), Virtus.Pro, Russie, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook