Sports
URL courte
727
S'abonner

Le Maroc est le second candidat officiel à l’organisation du Mondial 2026 de football, après les États-Unis, le Canada et le Mexique, qui ont déposé une candidature conjointe. Un ex-vice-président de la FIFA, Viatcheslav Koloskov, a déjà émis des doutes quant à la capacité du Maroc de gérer à lui seul le tournoi.

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a déposé vendredi une demande pour accueillir la Coupe du Monde 2026 auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA), a annoncé le service de presse de la fédération.

​Il s'agit de la cinquième tentative du Maroc d’obtenir le Mondial, le tournoi-phare de la FIFA et le deuxième plus grand événement sportif de la planète, après celles de 1994, 1998, 2006 et 2010.

Le Maroc devient le deuxième candidat déclaré, après les États-Unis, le Canada et le Mexique, qui ont annoncé en avril leur candidature conjointe. Il peut devenir le deuxième pays africain à accueillir le Mondial, après l’Afrique du Sud en 2010.

La Coupe du Monde 2026 sera la première à se disputer à 48 équipes, contre 32 aujourd'hui. Cela peut poser des problèmes en cas d'organisation du Mondial au Maroc, estime l'ex-vice-président de la FIFA et président d'honneur de l'Union footballistique russe (Fédération russe de football) Viatcheslav Koloskov.

«Le Maroc n'arrivera pas à bien gérer le tournoi. J'ai assisté à la Coupe du Monde des clubs organisée au Maroc en 2013, ils ont accueilli six équipes et cela était déjà difficile pour eux. Avec 48 équipes, ce sera absolument impossible», a indiqué M.Koloskov cité par les médias russes.

Selon lui, le Mondial se déroulerait sans problèmes si tous les pays nord-africains s'occupaient ensemble de son organisation, mais le Maroc n'y arrivera pas seul.

La date butoir de dépôt des demandes est le 11 août.

La FIFA nommera le pays hôte du Mondial 2026 en juin 2018, lors d’un congrès programmé à Moscou, ou bien en 2020, si les dossiers de candidature ne satisfont pas le congrès.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
candidature, football, Mondial 2026, Fédération royale marocaine de football (FRMF), FIFA, Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook