Sports
URL courte
Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)
0 43
S'abonner

Donald Trump a appelé à virer les joueur de football américain qui ne se levaient pendant l’hymne avant les matchs, en guise de protestation contre la violence policière. En réponse, le président de la NFL a estimé que cette déclaration de Trump est un manque de respect à l’égard de la Ligue, des joueurs et du football en général.

Donald Trump a appelé à virer les joueurs de la Ligue nationale de football américain (NFL) qui ne se levaient pas pendant l'hymne national avant les matchs.

«Ne voudriez-vous pas voir les propriétaires des équipes de la Ligue dont un joueur ne respecte pas l'hymne et le drapeau dire "Sortez ce fils de p*** immédiatement! Il est licencié!"», a déclaré le Président américain lors son discours à Nashville, en Alabama.

«C'est la seul chose qui puisse aider. Pour que tout le monde le voie, même si il n'y a qu'un joueur de concerné. Je garantis que cela cessera», a-t-il ajouté, cité par la chaîne de télévision sportive ESPN.

M.Trump a aussi noté que telle conduite des joueurs nuisait au sport.

La NFL a, à son tour, réagi au discours de Trump. «De tels commentaires contradictoires ne font que démontrer une absence regrettable de respect à l'égard de la Ligue, de notre grand jeu et de tous les joueurs, ainsi qu'une incapacité à comprendre l'immense force pour le bien que nos équipes et nos joueurs représentent dans nos communautés», a répondu Roger Goodell, commissaire de la Ligue.

Plusieurs joueurs de la NFL ont cessé de se lever pendant l'hymne qui est traditionnellement jouée avant les matchs de la Ligue, en guise de protestation contre la violence policière à l'égard des afro-américains.

Il est à noter que Barron Trump, le fils du Président américain, est un joueur de l'équipe junior du D.C. United U-12.

Dossier:
Donald Trump, 45e président des États-Unis (182)

Lire aussi:

La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéo
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
football américain, hymne, joueur, police, protestations, Ligue nationale de football américain (NFL), Barron Trump, Donald Trump, Alabama, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook