Ecoutez Radio Sputnik
    Russie - Finlande

    JO 2018: Le hockey sans la Russie, c'est comme le Mondial sans le Brésil ni l'Allemagne

    © Sputnik. Alexei Danichev
    Sports
    URL courte
    8117

    La suspension de la sélection russe des JO 2018 de Pyeongchang est un coup dur pour les fans de tous les sports, mais surtout pour ceux de hockey qui se sont déjà habitués à voir l'équipe de Russie monter sur le podium, a déclaré à Sputnik Daniele Amadasi, rédacteur en chef de l'édition italienne sportive Tuttohockey.

    Sans l'équipe russe, le tournoi olympique de hockey sera privé d'intrigue compte tenu du niveau des athlètes russes, a estimé Daniele Amadasi dans une interview accordée à Sputnik.

    «Aux Jeux olympiques, le hockey sans la Russie — c'est comme si, lors de la prochaine Coupe du monde de football, le Brésil, l'Allemagne ou l'Espagne étaient disqualifiés. Chaque année aux Championnats du monde de hockey et aux Jeux Olympiques d'hiver, la Russie gagne ou remporte des médailles », a-t-il déclaré.

    M. Amadasi a également qualifié de «chasse aux sorcières» le scandale de dopage qui touche les athlètes propres qui ne pourront pas participer aux JO sous le drapeau de leur pays en application de la récente décision du CIO. Pourtant l'expert ne perd pas l'espoir que les athlètes accepteront de concourir sous la bannière neutre.

    «La participation d'une équipe neutre mais formée par des athlètes russes donnerait encore un sens important au tournoi de hockey sur la glace olympique, notamment en termes de mouvement. Cependant, ce serait un genre de compromis politique, mais c'est quelque chose d'étranger au sport, en particulier aux Jeux olympiques», a souligné l'expert.

    Mardi, la commission exécutive du Comité international olympique (CIO), réunie mardi à Lausanne, en Suisse, a annoncé sa décision de suspendre le Comité olympique russe pour les Jeux olympiques d'hiver 2018 qui auront lieu du 5 au 25 février à Pyeongchang, en Corée du Sud. Les sportifs russes pourront y concourir sous la bannière neutre.

    Lire aussi:

    En Corée du Sud, on espère toujours l’arrivée d’athlètes russes
    Les sportifs russes pourront concourir sous la bannière neutre
    Le CIO annonce sa décision sur la participation de la Russie aux JO 2018
    Tags:
    JO 2018 de Pyeongchang, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik