Ecoutez Radio Sputnik
    centre technique de Sidi Moussa

    La FIFA a sanctionné l’Algérie pour deux matchs amicaux

    © AFP 2019 STRINGER
    Sports
    URL courte
    3310

    L’Algérie a été condamnée à une amende par la FIFA pour avoir organisé en 2017 deux matchs amicaux sans en informer l'instance dirigée par Gianni Infantino.

    La Fédération internationale de football association (FIFA) a sanctionné la Fédération algérienne de football (FAF) qui avait organisé deux matchs amicaux face à la sélection de Mauritanie sans le signaler à la FIFA en janvier 2017, a annoncé la FAF sur son site internet.

    «Constatant la violation et le non-respect des articles régissant les matchs amicaux, la FIFA a prononcé une condamnation à l’encontre de la FAF sous forme d’une amende de 5.000 francs suisses, plus 1.000 autres comme débours de traitement de dossier, le tout assorti d’une mise en garde. Cette décision est définitive et n’ouvre droit à aucun appel», a indiqué la FAF.

    Selon la Commission disciplinaire de la FIFA, l’Algérie a violé le code disciplinaire de cette organisation et le règlement des matchs amicaux de la Fédération algérienne.

    Les matchs en question se sont tenus les 7 et 10 janvier 2017 en Algérie, au stade de Mustapha Tchaker de Blida et au centre technique de Sidi Moussa. Le second match a été organisé à l’écart du public et de la presse, à l'approche de Coupe d'Afrique des nations 2017.

    A l’époque des faits, la FAF était présidée par Mohamed Raouraoua. La FAF a assuré qu’elle mettrait «tout en œuvre en vue d’assainir tous les passifs de l’ancien bureau fédéral».

    En juillet dernier, la FIFA avait menacé de suspendre la FAF pour ces matchs amicaux. L'Algérie risquait aussi une suspension au niveau international, ce qui aurait entraîné l'exclusion de ses deux clubs engagés dans les compétitions africaines, l'ES Sétif et le MC Alger.

    Lire aussi:

    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Un Guinéen est mort le soir de la finale de la CAN après une altercation imputée à un Algérien
    Tags:
    amende, sanctions, Fédération algérienne de football (FAF), FIFA, Mohamed Raouraoua, Mauritanie, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik