Ecoutez Radio Sputnik
    Fedor Emelianenko

    Fedor Emelianenko annonce les adversaires en MMA contre qui il ne veut pas se battre

    © Sputnik . Alexei Druzhinin
    Sports
    URL courte
    Actualités sur le Mixed Martial Arts (MMA) (19)
    3293

    Après sa victoire contre l'Américain Chail Sonnen, Fedor Emelianenko, l'un des plus illustres athlètes d’arts martiaux mixtes, a révélé contre qui il ne voulait pas se battre au crépuscule de sa carrière. Selon le sportif, les combattants russes seraient des adversaires contre qui il ne veut pas avoir à se battre.

    Le combattant d'arts martiaux mixtes Fedor Emelianenko s'est adressé à la direction de l'organisation Bellator en lui demandant de ne pas l'inclure dans des combats contre ses compatriotes, a reconnu le sportif après sa victoire contre l'Américain Chail Sonnen.

    «J'ai demandé à ne pas être opposé à des Russes, Dieu merci, je ne combattrai jamais contre mes compatriotes», a confié Fedor Emelianenko, en ajoutant qu'il ne voulait pas un adversaire russe à la fin de sa carrière.

    Fedor Emelianenko et Chael Sonnen se sont affrontés le 13 octobre dans l'un des duels les plus attendus de l'histoire. Le Russe s'est montré impitoyable en envoyant son adversaire au tapis dans un KO technique.

    Les deux vedettes de la MMA ont croisé le fer dans un combat de la catégorie poids lourds lors du premier événement organisé par Bellator au Nassau Coliseum de Long Island.

    Le pratiquant d'arts martiaux mixtes a ainsi rejoint Ryan Bader en finale du Grand Prix de Bellator dans la catégorie poids lourds.

    Dossier:
    Actualités sur le Mixed Martial Arts (MMA) (19)

    Lire aussi:

    Corée du Sud: la Russie réagit aux tirs de semonce présumés contre ses bombardiers
    Le nombre de personnes éborgnées par des LBD en France se compte en dizaines - photos
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Tags:
    arts martiaux mixtes (MMA), Fedor Emelianenko, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik