Ecoutez Radio Sputnik
    Un parapente, image d'illustration

    Un tourbillon de poussière attrape un parapentiste et ne le relâche que 5h après (vidéo)

    © Sputnik . Denis Abramov
    Sports
    URL courte
    21814
    S'abonner

    En Australie, un tourbillon de sable, autrement appelé le «diable de poussière», a attrapé un parapentiste qui se préparait pour un vol et ne l’a relâché que cinq heures plus tard, en l’envoyant à 180 kilomètres de son point de départ, rapporte Blue Mountains Gazette.

    Il ne faut pas jouer avec la nature. Une quarantaine de parapentistes se sont réunis sur un fameux point de départ en Nouvelle-Galles du Sud en Australie afin d'attraper les vents et bien s'envoler. Soudainement un tourbillon de sable est apparu, a attrapé l'un d'eux et l'a fait volé pendant cinq heures de suite, écrit Blue Mountains Gazette.

    Ce phénomène atmosphérique, autrement appelé le «diable de poussière» (Dust Devil, ndlr) n'est pas si rare en Australie.

    «Environ 40 parapentistes se préparaient pour un vol et tous se sont mis soudainement à crier «Dust Devil» (diable de poussière, ndlr) et à sauter sur leurs parapentes. C'est la même chose que d'entendre crier qu'un requin est sur la plage, tout le monde a sauté dessus mais le sien (de parapente, ndlr) n'était pas suffisamment gonflé», a déclaré Godfrey Wenness, chef instructeur de vol en parapente.

    L'un des sportifs n'a pas eu de chance. En dépit de tous ses efforts et de ceux de son accompagnateur, il n'a pas pu rester au sol et le tourbillon l'a élevé dans les airs. Le drame de la situation s'est cristallisé autour des cris de sa femme qui filmait la scène.

    La tempête a fait voltiger l'homme plusieurs fois autour de son axe et l'a amené à 180 kilomètres du point de départ.

    Heureusement, ni le parapentiste, ni son équipement n'ont de séquelles.

    Tags:
    parapentiste, tempête de poussière, tempête de sable, tourbillon, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik