Ecoutez Radio Sputnik
    Martin Fourcade

    Avocat: Martin Fourcade «va trop loin» en critiquant Loginov pour sa victoire

    © Sputnik . Alexey Filippov
    Sports
    URL courte
    6144

    Martin Fourcade est allé «trop loin» en qualifiant de honteuse la victoire du biathlète Alexander Loginov, serait-il pour l’interdiction à vie pour dopage ou contre la présomption d’innocence, se demande auprès de Sputnik Christof Wieschemann, avocat allemand en droit du sport.

    Le quintuple champion olympique de biathlon Martin Fourcade, qui s’est dit mécontent de la récente victoire d’Alexander Loginov, revenu sur le circuit en 2016 après une suspension pour dopage, devrait respecter ses adversaires tant que rien n’atteste qu’il s’agit d’une infraction, a déclaré à Sputnik l’avocat allemand en droit du sport Christof Wieschemann.

    «Nous connaissons tous les efforts de M.Fourcade dans la lutte contre le dopage et nous les saluons. Cependant, cette fois, il va trop loin […]. Tant que personne ne connaît le contexte individuel, personne n’a le droit de porter un jugement moral […]. Tout athlète a le droit d’être considéré comme propre et honnête, sauf preuve du contraire, qu’il ait fait l’objet d’une suspension par le passé et quelle que soit sa nationalité», a indiqué M.Wieschemann.

    Selon le juriste allemand, la déclaration de M.Fourcade «donne à penser qu'il n'est pas prêt ou disposé à accepter qu’un athlète coupable de dopage par le passé revienne après la fin de sa suspension.»

    Et d'ajouter:

    «Cela pourrait nous conduire à une exigence de sanctionner à vie pour des infractions de dopage […]. Je respecte la passion que M.Fourcade a pour son sport, mais si dans la vie normale un criminel doit avoir une chance de réhabilitation et de revenir à la vie normale, de retrouver un pont d’or menant à une vie conforme aux lois, pourquoi ce ne doit pas être le cas dans le sport. Cela surestimerait le rôle du sport.»

    M.Wieschemann a rappelé qu’après un long débat intense mené «dans l’hémisphère occidental» sur la nécessite d’une interdiction à vie pour les sportifs ayant violé les règles antidopage une ou même deux fois, les représentants de la politique et du sport étaient convenus que ce n’était pas justifié.

    «Pouvoir se réhabiliter après une première infraction est requis pour faire respecter les droits de l'Homme et la dignité humaine et les deux droits appartiennent à tout être humain, quel que soit son pays d'origine. En ce sens, félicitations à Alexander Loginov», a conclu l’avocat.

    Alexander Loginov a remporté le 11 janvier le sprint 10 km lors de la 4e manche de la Coupe du monde de biathlon à Oberhof, en Allemagne. Martin Fourcade, qui s’est classé sixième, a qualifié de honteuse la victoire de Loginov, qui avait été suspendu de 2014 à 2016 après un contrôle positif à l’érythropoïétine (EPO). Fourcade n’était pas le seul biathlète à être frustré par la victoire de Loginov. Le Suédois Sebastian Samuelsson, qui a terminé troisième, a demandé des excuses du Russe.

    Certains, cependant, ont soutenu le sportif russe, parmi lesquels Ole Einar Bjorndalen, huit fois champion olympique, qui a souligné que Loginov «avait déjà purgé sa peine».

    Lire aussi:

    Fourcade: les Russes «soumis à des règles bien plus strictes que d'autres athlètes»
    Le nombre des cas de dopage révélés aux USA est le plus élevé du monde
    Exclusion de Chipouline et de sportifs russes des JO: acharnement ou bénédiction?
    Tags:
    dopage, biathlon, Christof Wieschemann, Alexander Loginov, Martin Fourcade
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik