Sports
URL courte
Crash de l'avion du footballeur Emiliano Sala (25)
937
S'abonner

Le pilote de l’avion disparu qui transportait l'attaquant du FC Cardiff Emiliano Sala n’avait pas de licence afin d’effectuer des vols payants, comme le rapporte le journal The Times. Cependant, on ignore encore si le vol était payant.

L'enquête sur la disparition de l'avion qui transportait l'attaquant du FC Cardiff et ex-joueur du FC Nantes Emiliano Sala continue. Selon les révélations du journal The Times, le pilote David Ibbotson qui conduisait l'avion n'avait pas de licence pour transporter des passagers payants.

Cependant, on ne sait pas encore si le vol d'Emiliano Sala était payant.

Selon The Mirror, M.Ibbotson travaillait comme ingénieur gazier, mais il avait beaucoup d'expérience dans le pilotage d'aéronefs légers, car il livrait souvent des amateurs de parachutisme à la hauteur souhaitée.

Le 24 janvier, la police de Guernesey a annoncé que la phase active des recherches lancées pour retrouver l'avion s'est terminée.

L'avion de tourisme Piper PA-46 Malibu à destination de Cardiff a disparu lundi des radars au-dessus de la Manche, alors qu'il se trouvait à une vingtaine de kilomètres au nord de l'île anglo-normande de Guernesey.

La police de Guernesey a annoncé mardi que les secouristes avaient découvert des objets flottant dans la Manche sans pouvoir dire s'ils venaient de l'avion de Sala. Plus tard, les médias ont appris qu'Emiliano Sala s'était inquiété de l'état de l'avion dans un message vocal envoyé à des proches.

Dossier:
Crash de l'avion du footballeur Emiliano Sala (25)

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Une vingtaine de voyous s’attaquent aux pompiers de la Drôme avec des tirs de mortiers et des pierres
Tags:
football, disparition, avion, Emiliano Sala, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook