Sports
URL courte
218
S'abonner

Le lendemain de la rencontre France-Albanie au Stade de France, qui a été marquée par deux quiproquos concernant l’hymne albanais et le nom du pays, le Premier ministre albanais, Edi Rama, a fait savoir qu’Emmanuel Macron lui avait présenté ses excuses pour cette erreur, que le Président français a jugée «inacceptable».

Le Premier ministre albanais, Edi Rama, a tweeté ce dimanche qu’Emmanuel Macron s’était excusé pour la diffusion par erreur de l'hymne d'Andorre avant le match France-Albanie qui a eu lieu samedi 7 septembre au Stade de France.

«Le Président Macron a exprimé ses excuses sincères pour la gaffe scandaleuse de la Fédération française de football, avec notre hymne national! Appelant cela une "erreur inacceptable" et appréciant la réaction de nos joueurs, il m'a demandé de publier ses excuses».

​La présidence française a confirmé à l’AFP qu’Emmanuel Macron avait effectivement écrit ce dimanche matin au chef de l'exécutif albanais pour lui présenter ses excuses.

La raison d’une gaffe

Selon Le Parisien, ce quiproquo fâcheux s’explique très probablement par le fait que la Fédération française de football (FFF) a reçu deux fichiers sonores de la part des prestataires de service chargés de l'animation du stade: «FRAALB», pour France-Albanie, et «FRAAND», pour France-Andorre.

Il semble que la ressemblance du nom de fichiers a induit le responsable son de la FFF en erreur au moment de lancer la musique, poursuit le quotidien.

Rappelons que pour calmer les supporters qui s’étaient mis à siffler, le speaker des Bleus s’est pressé de les rassurer mais a commis une deuxième gaffe: «nous allons jouer l'hymne arménien!», avait-il alors déclaré.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik