Ecoutez Radio Sputnik
    Académie du Paris Saint-Germain à Moscou

    Le PSG s’installe à Moscou, là où la France a remporté la Coupe du monde - reportage exclusif

    © Photo. PSG Academy
    Sports
    URL courte
    Par
    8269
    S'abonner

    C’est une première en Russie: une académie du Paris Saint-Germain a ouvert dans un lieu emblématique de Moscou, le stade Loujniki, où l’équipe de France a remporté la Coupe du monde 2018. Il s’agit d’un «projet énorme sur le plan footballistique», qui permet de véhiculer les valeurs du club, a raconté à Sputnik la direction de la PSG Academy.

    L’idée de lancer une académie du Paris Saint-Germain à Moscou n’est pas un hasard, a expliqué à Sputnik son directeur général Denis Maryenko. Non seulement c’est «la capitale de notre patrie», mais aussi un lieu symbolique pour les Français, souligne-t-il.

    «Ils ont remporté la Coupe du monde en 2018 ici. Ça a été le facteur clé lorsque le club Paris Saint-Germain nous a finalement dit "Oui". Le pays a prouvé qu’il était capable d’organiser des tournois de très haute qualité. Le championnat du monde est devenu le meilleur de l’histoire et nous en étions très fiers.»

    Un dôme unique pour s’entraîner

    Denis Maryenko aime plaisanter, surtout quand il s’agit de dire que la délégation du PSG a été «impressionnée par la qualité des infrastructures, le niveau de sécurité et l’hospitalité. Elle ne pouvait donc pas nous dire "Non"».

    «Et un peu plus d’un an plus tard, tout a été mis en place. Nous avons fait construire ce dôme unique. Nos collègues de Paris y ont participé. Ils nous ont beaucoup aidés. J’irais même jusqu’à dire que c’est l’une des meilleures installations de Moscou», résume-t-il.

    Le directeur technique de la PSG Academy, Michael Gaudriller, venu de Paris, partage ce point de vue.

    «C’est le seul dôme à Moscou qui accueille une académie telle que le PSG. Il y a d’autres dômes comme ça, mais ils sont beaucoup plus petits. Ici on travaille dans des conditions dignes de l’élite, avec du matériel de pointe, des entraîneurs professionnels. Le PSG est un top club qui peut ici s’entraîner dans un top environnement», estime Gaudriller.

    Qui joue à l’académie?

    Actuellement, l’académie compte environ 200 joueurs de 3 à 12 ans, mais sa capacité est de 500. De nouveaux noms «viennent s’ajouter à nos listes chaque semaine», précise le directeur technique. Au total, l’établissement a reçu près de 1.500 demandes.

    Académie du Paris Saint-Germain à Moscou
    © Photo. PSG Academy
    Académie du Paris Saint-Germain à Moscou

    Pour recruter des joueurs, la direction a lancé une épreuve de sélection qui s’est déroulée sur plusieurs jours au mois de juillet.

    «Nos joueurs s’inscrivent et viennent passer des tests pour qu’on puisse les répartir par niveau», a précisé le directeur technique.

    Il y a trois catégories chez les enfants: des U-3 aux U-6, des U-7 aux U-10 et des U-11 aux U-12.

    «Notre plus gros effectif est chez les 3-6 ans. Il représente près de 60% de nos joueurs. Le reste se situe chez les 7-12 ans. Ils sont plus grands et ont donc plusieurs entraînements par semaine», ajoute Gaudriller.

    «Je fais confiance à chacun d’entre eux»

    La sélection concerne les joueurs, mais aussi les entraîneurs. Comme le souligne Denis Maryenko, quelque 800 entraîneurs ont envoyé leurs candidatures.

    Académie du Paris Saint-Germain à Moscou
    © Photo. PSG Academy
    Académie du Paris Saint-Germain à Moscou

    «Nous en avons retenu environ 100 d’après différents critères: la connaissance de l’anglais, l’expérience, une licence spéciale. Nous avons eu des entretiens avec chacun. Après la deuxième étape, 40 personnes ont été choisies. Finalement, Michael a personnellement sélectionné les 12 meilleurs entraîneurs. Je fais confiance à chacun d’entre eux», précise Maryenko.

    Quant au directeur technique Michael Gaudriller, lui aussi a dû passer un entretien pour décrocher son poste en Russie. Auparavant, il était entraîneur au PSG à l’académie mère qui est à Paris. Il s’occupait des U-13 aux U-17. C’est l’envie d’apprendre qui l’a poussé à postuler.

    «J’avais besoin d’un nouveau challenge et j’avais besoin d’apprendre […]. Lorsque la Russie s’est présentée, j’ai postulé. Derrière il y avait beaucoup de candidatures. J’ai rencontré Denis [Maryenko, ndlr] à Paris, on a eu un entretien en anglais. Mon profil lui a plu. Il y avait une confiance mutuelle. J’ai tout de suite été attiré par le projet», se souvient Gaudriller.

    D’après lui, «tout ce qui a été dit à Paris est appliqué» dans la PSG Academy aujourd’hui.

    Académie du Paris Saint-Germain à Moscou
    © Photo. PSG Academy
    Académie du Paris Saint-Germain à Moscou

    «On a des moyens financiers, humains, matériels. On a tout pour avancer. Je suis très optimiste parce que c’est un projet énorme sur le plan footballistique, humain et du développement des valeurs du club.»

    La philosophie sur le terrain

    Le directeur général de l’académie et son directeur technique sont unanimes quant au profil des joueurs. Outre leur performance sur le terrain, ils doivent aussi être «intelligents».

    Selon la responsable de la communication Ekaterina Nikitina, des cours sont organisés à l’académie presque avant chaque séance.

    «Des entraîneurs expliquent aux enfants comment communiquer entre eux, en quoi consiste le respect de leur adversaire pendant les matches, car personne n’est autorisé à insulter qui que ce soit», précise-t-elle.

    Les entraîneurs suivent aussi des «cours» avec le directeur technique.

    Directeur général de l'académie du Paris Saint-Germain à Moscou Denis Maryenko
    © Photo. PSG Academy
    Directeur général de l'académie du Paris Saint-Germain à Moscou Denis Maryenko

    «Mon objectif numéro 1, c’est de partager un savoir-faire, une méthodologie, les valeurs du club. Et c’est très simple: discipline, effort, élégance, travail. Donc l’idée, c’est de les transmettre aux futurs entraîneurs, de les former pour en faire des entraîneurs du PSG, qui ont la mission de former des joueurs estampillés PSG», résume Michael Gaudriller.

    Des projets à réaliser

    L’un des événements majeurs à venir pour les joueurs de la PSG Academy de Moscou est la PSG World Cup qui opposera les différentes académies du club qui ont ouvert partout dans le monde. Le tournoi aura lieu en mai à Paris.

    «Notre équipe y participera pour la première fois, et nos enfants auront également l’occasion de voir les joueurs du PSG, de parler avec eux, d’obtenir des autographes lors d’un entraînement qui leur sera ouvert», annonce Denis Maryenko.

    La PSG Academy de Moscou ne sera pas la seule en Russie. Une deuxième ouvrira bientôt ses portes à Saint-Pétersbourg. Son lieu n’a pas encore été dévoilé.

    Lire aussi:

    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Tags:
    PSG, football, sport, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik