Sports
URL courte
314
S'abonner

L’attaquant belge de l’Inter Milan est à nouveau devenu la cible de cris racistes. Cette fois, lors du match qui opposait son équipe au Slavia Prague, dans lequel Romelu Lukaku a été impliqué dans les trois buts inscrits par son équipe (3-1).

Romelu Lukaku a à nouveau été victime de racisme après avoir mené son équipe à la victoire face au club tchèque du Slavia Prague en Ligue des champions, rapporte Le Soir. Les faits se sont déroulés mercredi 27 novembre.

L’attaquant de l’Inter a inscrit un but et fait deux passes décisives, contribuant ainsi largement à la victoire de son équipe (3-1), une victoire qui aurait pu être encore plus large s’il ne s’était pas vu annuler deux buts par la VAR. Mais cette belle soirée a été gâchée par les cris racistes descendus des tribunes tchèques dont a été victime à deux reprise Lukaku.

«Ce soir, ça m’est arrivé à deux reprises, et ce n’est pas normal», a regretté le joueur à l’issue de la rencontre au micro d’Esporte Interativo.

L’attaquant a également placé ses espoirs entre les mains de l’UEFA:

«J’espère que l’UEFA fera quelque chose».

«On est en 2019, il y a des joueurs de toutes les nationalités dans tous les clubs. Ces mauvaises personnes, présentes dans les stades, ne sont pas un bon exemple pour les enfants. Tout le stade a aussi réagi quand Lautaro [Martinez, ndlr] a mis le premier but», précise-t-il.

Cas de racismes par rapport à l’attaquant

Ces derniers mois, Romelu Lukaku a été victime de racisme à plusieurs reprises.

Le spécialiste du football italien Luciano Passirani a d’ailleurs été licencié après avoir lancé dans une émission de la chaîne télévisée TopCalcio24 une blague jugée raciste sur le joueur de l’Inter Milan.

En outre, le footballeur a été visé par des cris racistes lors du match entre l’Inter Milan et Cagliari, mais aussi à la suite d'un communiqué des Ultras de l'Inter, dans lequel ils justifient le comportement de leurs homologues sardes.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Tags:
racisme, Romelu Lukaku, UEFA, football
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook