Sports
URL courte
121223
S'abonner

À trois heures de la rencontre de Ligue des champions PSG – Galatasaray, des affrontements se sont produits entre les supporters turcs et français aux alentours du Parc des Princes. Un individu a été blessé à la tête et évacué, selon Le Parisien.

Des incidents ont éclaté à Paris entre supporters et policiers aux abords du Parc des Princes avant le match de Ligue des champions classé à hauts risques entre le Paris Saint-Germain et Galatasaray, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le coup d'envoi du match est prévu à 21h00.

Débordés, les agents de police ont été obligés d’abandonner leur véhicule, selon Le Parisien. Une personne victime d’un traumatisme crânien a été prise en charge par les pompiers et le SAMU, puis transportée à l’hôpital.

D’après des témoins, il s'agit d'un Parisien qui se serait retrouvé tout seul et aurait alors été tabassé par un groupe de personnes, précise le quotidien.

Pagaille

Aux alentours de 18h00, des supporteurs du club turc, qui étaient rassemblés depuis près d'une heure aux abords du stade où ils allumaient des feux de bengale, ont été évacués par les forces de l'ordre dans une grande confusion, selon une journaliste de l'AFP.

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène, provoquant un mouvement de repli des supporteurs turcs vers les avenues adjacentes.

Un supporter du PSG aurait été pris à partie par un groupe soutenant l'équipe turque, puis abandonné, nu, sur le sol, Entre-temps, selon des images circulant sur les réseaux sociaux.

Aux alentours de 17h00, un autre journaliste de l'AFP a par ailleurs vu une cinquantaine d'hommes, cagoulés et entièrement vêtus de noir, marcher à vive allure dans le quartier. Le calme était revenu vers 19h00 avec des gendarmes déployés en masse et aucun groupe de supporteurs visible, a constaté ce journaliste.

Les précédentes rencontres entre les deux clubs avaient donné lieu à de violentes échauffourées, notamment le 13 mars 2001 quand des heurts avaient éclaté dans les tribunes du Parc, rappelle l’AFP.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Tags:
blessés, émeutes, Galatasaray, PSG
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook