Sports
URL courte
3493
S'abonner

La joueuse de tennis russe Maria Sharapova a annoncé la fin de sa carrière sportive: «Tennis, je te dis adieu», a-t-elle déclaré dans une chronique pour Vanity Fair et Vogue.

Maria Sharapova a déclaré prendre sa retraite après cinq titres du Grand Chelem, se disant prête à «conquérir un autre terrain».

«Tennis, je te dis adieu», a annoncé la joueuse de 32 ans dans un article pour Vanity Fair et Vogue. «Après 28 ans et cinq titres du Grand Chelem, je suis prête à gravir une autre montagne pour conquérir un autre terrain», a ajouté l'ancienne n°1 mondiale.

Selon la joueuse, elle a devant elle «plusieurs choses simples auxquelles elle aspire» telles que profiter de «sa famille dans le calme» ou des «entraînements de son choix» comme la danse.

«Et donc dans tout ce que je pourrais choisir pour mon prochain chapitre, ma prochaine montagne, je continuerai de pousser. Je vais toujours grimper. Je vais encore grandir», a-t-elle résumé.

Parcours

La Russe, redescendue au 373e rang mondial, restait sur quatre défaites consécutives, dont des éliminations aux premiers tours de l'US Open 2019 face à Serena Williams et de l'Open d'Australie 2020 contre la Croate Donna Vekic, son dernier match, rappelle l’AFP.

«Tout au long de ma carrière, "Est-ce que ça en vaut la peine?" n'a jamais été une question. Dernièrement, ça l'était en permanence», écrit la Russe, dont les dernières années sur les courts ont été plombées par les blessures.

Elle reste l'une des très rares championnes à avoir remporté les quatre tournois majeurs: Wimbledon en 2004, l'US Open en 2006, l'Open d'Australie en 2008 et Roland-Garros à deux reprises, en 2012 puis en 2014.

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Tags:
Maria Sharapova, retraite, tennis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook