Sports
URL courte
101210
S'abonner

Samir Nasri n’a plus donné de nouvelles à son club d’Anderlecht depuis le début du confinement. Une attitude qui inquiète et qui pourrait lui coûter cher.

Ancien international français, Samir Nasri n’a plus donné signe de vie à son club belge d’Anderlecht depuis plus de deux semaines, rapporte le 17 avril le quotidien la DH. 

Il s’est manifesté pour la dernière fois le 1er avril en postant un message sur Twitter lors du décès de Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille, emporté par le coronavirus. En déplacement à Dubaï fin mars, le joueur n’a pas envoyé les données de ses entraînements individuels, pourtant demandées par son club, selon le média belge. Il est le seul joueur d’Anderlecht à ne pas avoir communiqué sur sa situation.

Fin de contrat?

Agacée par cette attitude, la direction du club ne souhaite pas lever une option du contrat qui permettrait au joueur de rester un an de plus, avance la DH. Les dirigeants réfléchissent même à une mesure plus radicale:limoger purement et simplement le joueur, relate pour sa part le Daily Mail.

Samir Nasri est arrivé à Anderlecht en juillet 2019, après avoir notamment purgé une suspension pour dopage. Il n’aura joué qu’à huit reprises pour le club belge, pour un total de 530 petites minutes.

L’actuelle pandémie affecte durement le monde du sport, en particulier le football, alors que certains spécialistes ne prévoient une réouverture des stades qu’à l’automne 2021.

Lire aussi:

Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Loi Avia: «il est urgent de mettre un coup d’arrêt à ce projet orwellien»
Tags:
Belgique, confinement, football, Samir Nasri
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook