Sports
URL courte
Par
321928
S'abonner

La monoplace Romain Grosjean de l’équipe Haas est sortie ce dimanche 29 novembre de la piste lors du premier tour du Grand Prix de Bahreïn. Après avoir violemment heurté les barrières de sécurité, la voiture, coupée en deux, s’est enflammée. Le Français s’en sort avec seulement des blessures légères.

Un accident spectaculaire est survenu lors du premier tour du Grand Prix de Bahreïn ce dimanche 29 novembre. Peu après le départ, la monoplace Romain Grosjean de la Haas est entrée en contact avec celle du Russe Danil Kviat, représentant AlphaTauri, après quoi le France a heurté à pleine vitesse les barrières de sécurité.

​Comme le montre la vidéo du crash, dans l’impact, la voiture a instantanément pris feu apparemment en raison de l'essence répandue. Sous le choc, le bolide a été littéralement coupé en deux.

​Pire encore, la partie avant de la voiture a été bloquée dans le rail de sécurité et cela a pris quelques dizaines de seconde au Français pour s’en extraire, alors qu’un agent de sécurité muni d’un extincteur essayait d’éteindre l’incendie qui ravageait la monoplace.

​L’équipe a par la suite annoncé aux médias que son champion allait bien mais souffrait de «brûlures légères aux mains et aux chevilles». Il a été conduit à l'hôpital en hélicoptère pour confirmer de «possibles fractures des côtes».

La Fédération internationale de l'automobile (FIA) a évalué l'impact subi par la monoplace de Grosjean à 53 g (où g est l’unité de mesure de l’accélération). À titre de comparaison, un avion de ligne décolle avec une accélération équivalente à 0,4 g.

Lire aussi:

Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
La lettre envoyée par Darmanin à la maison d’édition Nawa
Tags:
France, Bahreïn, Formule 1, monoplace (voiture de course), Romain Grosjean
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook